3 ans de Félix Tshisekedi : Pour le RENADEF, il y a lenteur dans l'exécution de la vision du chef de l'Etat

7SUR7

La coordonnatrice du Réseau National des ONG pour le Développement de la Femme (RENADEF) Marie Nyombo Zaina a dressé un bilan négatif des trois années de règne du chef de l'Etat à la tête du pays. 

Au cours d'une interview accordée ce lundi 24 janvier 2022 à 7SUR7.CD, cette activiste des droits des femmes parle d'une lenteur dans la matérialisation de la vision du chef de l'Etat présentée lors de son investiture en janvier 2019.

"Je pense qu'on avance pas tellement par rapport à sa vision parce que quand il est arrivé à la tête du pays, il avait une vision qu'il nous avait expliquée entre autres l'Etat des droits, le développement du pays. On attendait beaucoup par rapport à cette vision là. Mais maintenant si on peut parler du bilan, c'est qu'à un certain moment on a une certaine lenteur dans l'exécution de la vision. Je me dis il y a un problème qui doit pousser le chef de l'Etat à faire encore une analyse approfondie pour arriver à identifier les vrais problèmes pour que nous puissions avancer. On n'avance pas, on est bloqués quelque part", a-t-elle indiqué.

Pour la coordonnatrice du RENADEF, ce blocage se situe au niveau des ministères et des conseillers à la présidence de la République qui ne parviennent pas à matérialiser la vision du chef de l'Etat.

Elle soutient par ailleurs le projet de développement des 145 territoires lancé il y a peu qui, selon elle, donnera du contenu au discours que Félix Tshisekedi aura à présenter à la population congolaise à la fin de son mandat s'il est bien exécuté.

"C'est possible pour le chef de l'Etat de faire encore quelque chose pour que son mandat puisse avoir quelque chose à présenter auprès de la population congolaise. Le chef de l'Etat a présenté un projet que moi j'ai adopté. Le projet de travailler sur les 145 territoires. Le développement doit nous provenir de la base vers le sommet. Le chef de l'État peut bâtir sur ce projet de 145 territoires, commencer les actions concrètes à ce niveau là donc analyser le budget que ça va coûter, identifier les bonnes personnes pour l'exécution. Imaginez-vous s'il arrivait à mettre le budget conséquent dans les 145 territoires pour avoir ne serait-ce que le poste de santé pour permette aux femmes d'accoucher normalement et d'avoir les soins de santé de qualité ça sera déjà beaucoup", a-t-elle fait remarquer.

Rappelons que le chef de l'Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait pris les commandes du pays le 24 janvier 2019. Ce lundi, il totalise 3 ans depuis son accession à la magistrature suprême.

Christel Insiwe