Haut-Katanga : 4 présumés voleurs des câbles électriques arrêtés à Kipushi

Photo tiers

Quatre présumés voleurs des câbles électriques ont été arrêtés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sur la route Lubumbashi - Kipushi, la nuit du dimanche au lundi 28 février 2022. Ils étaient en train de sectionner des câbles de la Société nationale d'électricité (SNEL).

Ces malfrats ont été présentés à l'administrateur intérimaire de la cité de Kipushi par le colonel Mumbeki, responsable de l'armée dans cette contrée dans le Haut-Katanga.

Selon cet officier militaire, c'est grâce à la vigilance de la population et un suivi permanent de la présence des inconnus de ces personnes que les forces de l'ordre ont réussi à mettre la main sur ces criminels.

« On m’a appelé la nuit pour me dire que nous avons vu les gens ici dans ce village, il y a des figures inconnues. Alors moi, j’ai dit à mes éléments, attention, il faut suivre de près la situation de ces gens là surtout avec le problème des Maï-Maï. Alors, nous avons mis les gens pour les surveiller et la nuit, ils sont sortis pour emprunter les routes qui sont derrière la maison. Alors, on a appelé les militaires rapidement pour dire de venir voir là où ils ont déposé les câbles. Et les militaires ont saisi ces câbles et arrivés là-bas, ces gens voulaient fuir et il y avait un militaire en tenue civile qui a fui après avoir vu les éléments des FARDC qui arrivaient. Les autres ici voulaient aussi fuir et on a mis la main sur eux », a-t-il déclaré à la presse locale.

L'administrateur intérimaire du territoire de Kipushi, Faustin Tshinyibwa, a remercié les militaires qui ont « battu un travail de titan ».

« Kipushi est toujours victime depuis un temps de vol des câbles électriques et ça se répète là, ça devient comme monnaie courante. Nous en tant qu'officiels, autorités, nous avons mis la main sur ces inciviques pour sécuriser encore notre territoire », a-t-il martelé.

Il est à noter que ces présumés voleurs ont été arrêtés avec plusieurs mètres des câbles estimés à 500. Ils ont été transférés dans les instances judiciaires de cette partie du Haut-Katanga pour répondre de leurs actes. 

Le 5 novembre 2021, deux voleurs étaient décédés et quatre autres blessés par électrocution au village Tumbwe à 25 kilomètres de Lubumbashi au moment où ils étaient en train de sectionner les câbles électriques de la SNEL.

Patient Lukusa, à Lubumbashi

Étiquettes