RDC : Le Gouvernement demande à la Banque Centrale de retirer les licences d'importation de 5 sociétés dont une minoterie

Photo tiers

Le Gouvernement congolais a sanctionné les opérations d'importation de 5  sociétés présentes en RDC jusqu'à nouvel ordre notamment Mino Congo, SNIPS, Super Nourriture, Ranny et Chalupa La Mama, à travers des correspondances conjointes signées par les ministres de l'economie nationale Jean-Marie Kalumba Yuma et celui du Commerce Extérieur Jean-Lucien Bussa Tongba datant du 24 février 2022.

L'information a été livrée par le service de communication du ministère de l'économie nationale lundi dernier.

Le gouvernement indique dans ces documents transmis aux directeurs généraux desdites sociétés, que cette mesure consiste à assainir le secteur de l'importation comme ordonné au 31è conseil des ministres.

"Dans le cadre de l'action du gouvernement visant d'une part, à assainir le secteur de l'importation des biens de grande consommation et d'autre part, à préserver le pouvoir d'achat des consommateurs contre la fraude et la spéculation et sur instruction de la haute hiérarchie, vos autorisations d'importations sont suspendues jusqu'à nouvel ordre pour raison d'enquête ordonnée par décision de la 31è réunion du conseil des ministres du vendredi 15 mai 2021", lit-on dans ces documents.

Le gouvernement a donc demandé à l'Association Congolaise des Banques (ACB) et à la gouverneure de la Banque Centrale du Congo de ne plus  délivrer les licences d'importations à ces sociétés et de supprimer l'exécution de celles en cours de validité jusqu'à nouvel ordre.

Il faut dire que la société libanaise Mino Congo, parmi les sociétés  interdites d'effectuer les opérations d'importations, est sous sanction américaine depuis décembre 2020 pour des présumés liens avec les terroristes du Hezbollah.

Christel Insiwe