Nord-Kivu : L'armée tue 2 autres ADF à Beni

Photo tiers

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé qu'elles ont tué deux autres rebelles d'Allied democratic forces (ADF) dans le groupement Bambuba-Kisiki, en territoire de Beni (Nord-Kivu), le matin de ce mardi 15 mars 2022. 

Le porte-parole des opérations militaires Sokola 1 au Grand Nord-Kivu, le Capitaine Anthony Mualushayi, révèle dans sa dépêche parvenue à 7SUR7.CD, que ces assaillants venaient de traverser la Route nationale n°4 où « ils ont brûlé deux motos de civils ».

« Ce matin, ils ont traversé la RN4 de l'est vers l'ouest à hauteur de la localité Kisiki où ils ont brûlé deux motos de nos paisibles compatriotes. Alerté par les services des renseignements, les militaires du 321 bataillon n'ont pas tardé à poursuivre l'ennemi et neutralisé 2 compatriotes », a-t-il déclaré.

Le Capitaine Anthony Mualushayi rassure en outre de la mise en place des dispositions sécuritaires pour « assurer la protection des cultivateurs dans cette partie ».

En début mars, l'armée congolaise a annoncé la mort du chef des rebelles ADF qui dirigeaient une attaque contre la localité Kikura. Ce, en plus de 18 assaillants tués quelques heures plus tôt toujours dans cette partie du territoire de Beni. 

Joël Kaseso

Étiquettes