Maroc - RDC : "Nous ne comptons pas changer beaucoup de choses par rapport au match aller", (Cuper)

7SUR7

Lors de la conférence de presse d'avant-match tenue le 28 mars 2022 à Casablanca au Maroc, le sélectionneur des Léopards, Hector Cuper, s'est montré optimiste quant à la qualification de la République démocratique du Congo à la prochaine coupe du monde football qui se jouera au Qatar en décembre de cette année.

Le technicien argentin a affirmé que la concentration de toute l'équipe permet de croire en la qualification, malgré le match nul d'un but partout face au Maroc le 25 mars dernier au Stade de Martyrs à Kinshasa. 

« C'est vrai que la présence d'un grand public peut aider l'équipe locale, mais la concentration que nous avons en ce moment, nous pousse à croire à la victoire...Nous savons que nous sommes obligés de donner le maximum pour saisir cette opportunité dans le respect des règles, parce que ce n'est pas facile d'arriver à ce niveau et nous sommes motivés à tout faire pour atteindre notre objectif afin de donner de la joie au peuple congolais qui a presque passé 50 ans sans voir son équipe aller au mondial. Et tout va se décider demain au bout des 90 minutes », a-t-il dit.

Cependant, Hector Cuper a prevenu qu'il n'y aura pas beaucoup de changements par rapport à l'équipe qu'il avait alignée au match aller.

« Je ne peux pas dévoiler nos plans pour le match et nous ne comptons pas changer beaucoup de choses par rapport au match aller (1-1). A Kinshasa, nous avons joué une première mi-temps de 90 minutes et maintenant nous allons jouer la seconde période sur le terrain de l'adversaire. Nous n'allons pas faire beaucoup de changements par ce que l'équipe a assez bien joué au match aller. J'ai toujours dit que toute modification que nous pourrions apporter, petite soit-elle nous devrons tester demain sur le terrain au-delà du travail fait. Parce que tout peut changer au cours d'un match. Le match ne se déroule et ne se termine pas forcément de la manière dont vous l'espérez...En football, l'important c'est le résultat », a-t-il renchéri.

Dans la foulée, le sélectionneur de la RDC a reconnu que le match ne sera facile pour aucune des deux équipes.

« Il y a la pression des deux côtés. Mais au finish, c'est le football. Il y a un peu de tout : l'attente, la foi, l'espoir et tout peut arriver. Chacune de deux équipes peut espérer l'emporter », conclut-il.

Pour rappel, la RDC sera reçue par le Maroc ce mardi à 20h30, heure de Kinshasa. Dos au mur, les Léopards de la RDC sont obligés de s'imposer, ou à défaut, de faire un match nul avec au moins 2 buts, pour espérer rejoindre le Qatar en fin de l'année.

Jephté Kitsita