Valorisation des actifs miniers : Congo Ressources s’associe à AJN pour créer un véhicule financier dont la RDC détiendra 60% (MinÉtat Adèle Kahinda) 

7SUR7

Le gouvernement tient à la valorisation et la promotion des actifs miniers de la République démocratique du Congo. Pour y arriver, la ministre d'État en charge du Portefeuille, Adèle Kahinda Mayina, a initié le projet de création de la société "Congo Ressources". Ce projet a été présenté par ce membre de l'équipe de Sama Lukonde dite des Warriors (guerriers, ndlr) au Conseil des ministres du 18 mars dernier, qui l'a adopté. 

Pour matérialiser ce véhicule financier, le gouvernement via les ministères du Portefeuille et des Mines, a signé un contrat de partenariat avec AJN Ressources, une société côtée en bourse canadienne, selon les instructions du président Tshisekedi lors du 49ème Conseil des ministres du 15 avril de cette année.

Dans sa note technique que 7SUR7 s’est procuré jeudi 19 mai, la ministre du Portefeuille est revenue largement sur la création de la société "Congo Ressources" afin de mettre fin à tout malentendu.

À en croire Adèle Kahinda, l'objectif de cette société est de détenir au sein d'une même structure, différents permis de recherche non exploités à haut potentiel minier et les valoriser à un stade ultérieur. Il s'agit là, a-t-elle précisé, d'une opportunité de transformer le secteur minier en permettant la valorisation des sites miniers à fort potentiel permettant à l'État et aux congolais de bénéficier de leurs ressources naturelles.

"Nous voulons que nous puissions, de ces potentialités, arriver à transformer. Que vraiment les richesses soient réelles pour que chaque congolais puisse bénéficier des richesses de notre pays. Je me suis dis nous devons sortir des sentiers battus pour une réforme, pour une innovation. Mais quand on prend des réformes, ce n'est pas quelque chose de facile. Moi, je déclare toujours que je suis quelqu'un qui prend des risques et à tout moment, je suis prête pour les risques et je confronte bien les risques. Et j'arrive à remporter la victoire", a-t-elle déclaré.

D'après elle, la création de "Congo Ressources" permettra aussi à la RDC d'être côtée en bourse. 

"Donc, le Portefeuille, j'ai créé une nouvelle société dénommée Congo Ressources et que Congo Ressources va tisser un partenariat avec un opérateur, un partenaire privé : AJN, pour que nous puissions arriver à monter un véhicule financier. Ce véhicule financier nous permettra de nous aussi, pour la première fois, nous puissions nous inscrire à la bourse au niveau international", a-t-elle dit. 

Par rapport à l'AJN Ressources, société partenaire, la ministre du Portefeuille a rassuré que toutes les mesures ont été prises pour éviter une gestion "nébuleuse". 

"Mais vous allez vous poser la question pourquoi aller AJN parce que je sais que, pour certains, AJN n'a pas une bonne réputation. Mais sachez que j'ai eu du temps d'étudier et de mettre tous les mécanismes pour que nous ne puissions pas tomber dans une gestion nébuleuse", a martelé Adèle Kahinda. 

Ce partenariat, a-t-elle renseigné, prévoit à court terme la constitution de "Congo Ressources" et l'intégration des avoirs, de différents permis de recherche au sein de cette entreprise publique, le transfert des permis de recherche vers AJN Ressources en échange de l'émission de nouvelles actions en bourse, dont 60% de ces dernières en faveur de la RDC, mais aussi la représentation de la RDC dans AJN avec 2 administrateurs au sein de son Conseil d'administration permettant de veiller aux intérêts du pays. 

Par ailleurs, elle a rejeté les allégations de certaines organisations de la société civile qui ont appelé à la mise à l'écart du projet de création de "Congo Ressources". 

"Vous savez que la société civile fait son travail de dénoncer, la société civile dénonce mais en soit elle fait quoi ? C'est seulement dénoncer. Elle qui dénonce sait comment elle va tirer les dividendes. Mais, je ne suis pas société civile pour que je puisse être là pour dénoncer. Moi, je dois agir. Et aujourd'hui, cette société civile est en train de dénoncer, demain, le lendemain, elle va me rejoindre parce qu'elle va aussi trouver sa part", a affirmé la ministre Kahinda. 

La société "Congo Ressources" est en gestation. Elle sera une société nationale d'exploitation et de développement axée sur l'acquisition, la mise en valeur et la constitution des actifs miniers convertibles.

Prince Mayiro