Ituri : L'armée libère 67 civils des mains des ADF et récupère 12 localités à Irumu et Mambasa

Droits tiers

Au total, 67 civils pris en otage par des terroristes ADF il y a quelques jours, ont été libérés par les Forces Armées de la République démocratique du Congo "FARDC" lors des opérations menées dans la chefferie des Walese-vonkutu en territoire d'Irumu, ainsi qu'en territoire de Mambasa dans la province de l'Ituri, du 1er au 20 mai 2022.

L'information est rapportée à 7SUR7.CD par le porte-parole des forces loyalistes en Ituri.

Selon le lieutenant Jules Ngongo, le chef du village Kosakosa, Lokana Mugisa, figure parmi les otages libérés des mains des ADF.

"Nous vous annonçons que votre armée vient de libérer 67 otages qui étaient sous l'ombre de la mort des ADF", a affirmé le speaker de l'armée en Ituri.

Par ailleurs, le lieutenant Jules Ngongo indique que 12 localités ont été récupérées par les forces loyalistes au cours de ces opérations.

"Nous avons également récupéré plus de 12 villages qui étaient sous l'emprise de ces rebelles ADF. Nous pouvons citer Bakwanza, Toli Toli, Bavukutu et Sesa", a déclaré le speaker de l'armée en Ituri.

A l'heure actuelle, les opérations se poursuivent dans la région où les militaires congolais sont à la poursuite de ces terroristes ADF. 

Il y a quelques jours, ces rebelles avaient tué des civils et incendié des véhicules sur la RN4 (Route Nationale numéro 4) en territoire de Mambasa, avant d'être mis en déroute par les FARDC.

Séraphin Banangana depuis Bunia