RDC : Des syndicalistes du ministère de la Justice plaident pour l'extension du paiement de la prime aux nouvelles unités

Droits tiers

La ministre d’État en charge de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, s’est entretenue le mardi 24 mai 2022 avec une délégation de l’Intersyndicale de son ministère conduite par son président Prosper Beya Kanku. 

À en croire ce dernier, les deux parties ont réfléchi sur une démarche commune pour lever des options leur permettant d'harmoniser leurs vues pour une issue favorable du dossier lié au paiement de la prime générale aux agents et cadres de l'administration du ministère de la Justice. 

« L’occasion faisant le larron, nous sommes passés pour lui présenter nos civilités. En deuxième lieu, à l’issue des revendications syndicales qui ont été observées au niveau du ministère de la Justice pour la prime générale. Nous sommes venus puisqu’il fallait aplanir les vues avec l’employeur et surtout voir l’avancement du dossier de la grille barémique. Nous nous sommes mis d’accord sur certaines procédures à entreprendre ensemble pour l’aboutissement de ce dossier de la prime générale », a déclaré Prosper Beya Kanku.

La nécessité de dresser la liste de tous les effectifs de l’administration du ministère de la Justice était aussi sur la table des discussions. 

À cet sujet, le président de l’Intersyndicale a souligné que la prime générale devra être payée non seulement aux agents et cadres qui ont un numéro matricule, mais aussi à ceux dits « nouvelles unités » qui sont utilisés déjà au sein de l’administration. 

« Nous avons senti un cœur attentionné de la part de la ministre d’État, ministre de la Justice et Garde des sceaux, par rapport à toutes nos revendications. Comme nous sommes dans un cadre de partenariat actif, nous pensons qu’ensemble nous allons booster ce dossier de la prime d’ici-là et nous allons permettre que tout le personnel puisse toucher la prime générale », a conclu Prosper Beya Kanku.

Lors d'un entretien le 19 avril dernier, la directrice de cabinet de la ministre d'État en charge de la Justice, Pélagie Ebeka, avait rassuré les grévistes de l'administration que la situation de la paie de leur prime sera bientôt décantée. Elle avait indiqué que ce dossier est en traitement au ministère du Budget. 

Merveil Molo