Désignation d'un juge constitutionnel au Parlement : Une Commission paritaire mixte mise sur pied pour examiner les candidatures

Photo Tiers

Convoqué ce vendredi 27 mai 2022, le Congrès chargé de désigner le candidat juge du Parlement à la Cour constitutionnelle a connu une autre tournure.

Au regard de la divergence des vues entre l'Assemblée nationale et le Sénat, il a été décidé, "conformément à l'article 42 du Règlement intérieur du Congrès", de mettre en place une Commission mixte paritaire qui aura pour mission d'examiner les dossiers des candidats de deux chambres du Parlement.

Cette commission sera composée de 18 députés nationaux et 18 sénateurs. Elle va travailler ce jour, pendant 1 heure, pour présenter son rapport à l'assemblée plénière.

Après le dépôt de son rapport au bureau du Congrès et son audition par l'assemblée plénière, cette Commission sera dissoute.

Rappelons que c'est le sénateur Lubonga Magalu qui a été désigné par le Sénat comme son candidat juge à la Cour constitutionnelle en remplacement du juge Polycarpe Mongulu décédé le mois dernier.

Roberto Tshahe