Hommages à Lumumba : La famille de Mpolo menace de se retirer car marginalisée par le comité d’organisation 

7SUR7

La famille de Maurice Mpolo, compagnon de Patrice Emery Lumumba, s'indigne de "l'injustice" dont elle fait l’objet de la part de l'État congolais à travers l'organisation des cérémonies d’hommages à l'ancien premier Premier ministre de la RDC. 

Dans une interview accordée à la presse ce vendredi 24 juin 2022, la fille aînée de M. Mpolo ne s'explique pas le fait que son géniteur ainsi que J. Okito restent dans les oubliettes alors que les deux sont morts le même jour et dans les mêmes circonstances que Lumumba. 

Jacqueline Mpolo a exprimé son regret de constater que les familles de Mpolo et Okito n'ont été ni de près ni de loin associées à ces  différentes manifestations. 

"On est choqués. C'est comme si on est en train de remuer le couteau dans nos cœurs. Ça nous fait mal de voir qu'il y avait 3 personnes qui sont mortes pour les mêmes causes, le même idéal et qui ont terminé leur vie ensemble. Les sangs et chairs fusionnés. Maintenant, on doit les détacher. Même les bourreaux, les assassins ne les ont pas séparés (...). Si cela vient du sommet de l'État, c'est scandaleux. Nous n'avons pas été invités. Même au moment où je vous parle, nous n'avons pas de programme de tout ce qui se passe", a déclaré Jacqueline Mpolo. 

Pour elle, M. Mpolo et J. Okito sont des martyrs de l'indépendance au même titre que Lumumba et méritent d'être reconnus comme des héros nationaux. 

"Mpolo était un grand messieur. Les Belges ne l'ont pas tué pour rien. Okito aussi. Ce sont des héros nationaux. C'est maintenant question de les rétablir. À chaque fois qu'il y a quelque chose, on les écarte et on laisse le premier ministre Lumumba. Je reconnais le premier ministre Patrice Lumumba parce que dans tout bateau, il y a toujours un capitaine. Mais chacun avait son aura et chacun faisait son travail. Il y a Kengo Wa Dondo et Papa Wemba qui ont été élevés au rang de Grand Cordon des ordres héros nationaux Kabila-Lumumba. Joseph Okito et Maurice Mpolo toujours admis dans l’ordre national de Héros nationaux Kabila-Lumumba aux grades de grands officiers ? Le président de la République qui a signé cette ordonnance, je lui demande de la réexaminer. Nous avons fait une lettre de recours pour qu'il puisse revoir cette ordonnance", a indiqué Jaqueline Mpolo. 

Elle a aussi plaidé pour des obsèques dignes en faveur de M. Mpolo et J. Okito. 

"Pour le premier ministre Patrice Lumumba, il y a la dent. Pour Okito et Mpolo, il n'y a rien. Est-ce que nous ne pouvons pas aller là où ils étaient assassinés prendre ne fût-ce que la terre, comme on s'est convenu et faire aussi notre deuil ? L'échangeur de Limete se trouve dans la ville de Kinshasa, comment ne pouvons-nous pas avoir une place pour Okito et Mpolo ? Je demande l'implication de tout le monde. Ils ne sont pas morts pour leurs familles. Ils n'ont pas accepté la corruption des Belges", a-t-elle dit. 

C'est le mardi dernier que la dépouille de Patrice-Emery Lumumba a quitté la Belgique pour regagner son pays, la République démocratique du Congo, terre de ses ancêtres, 61 ans après son assassinat. 

Un jour après, les hommages au héros national ont commencé en RDC à travers quelques provinces dont le Sankuru, la Tshopo, le Haut-Katanga et Kinshasa. C'est le 30 juin 2022, date de l'indépendance, que la dépouille mortelle sera enfin inhumée au mausolée prévu à la Place de l'Échangeur à Kinshasa.

Merveil Molo