RDC : Glencore a payé en 2021 près de 860 millions $ d’impôts, taxes et redevance (rapport 2021)

Droits tiers

Voici la contribution de Glencore à l’économie en 2021 : 

- 856 millions $ de paiement en impôts, taxes, redevances 
- 4,3 millions d’investissement so il-Communautaire
- 293 millions d’investissements 
- Glencore, via ses deux filiales KCC et MUMI,  emploie 14.800 employés et contractant

(Lire communiqué ci-dessous)

Glencore plc
Baar, Suisse
30 juin 2022
 
Glencore publie son rapport sur les paiements aux gouvernements en 2021 
 
Glencore a publié aujourd’hui sur son site web son rapport sur les paiements aux gouvernements pour l’année 2021. Le rapport est conforme aux exigences en matière de reporting du chapitre 10 de la directive comptable de l’UE. 

Comptant parmi les plus grandes entreprises de matières premières au monde, nous sommes présents à plusieurs niveaux de la chaîne d’approvisionnement en matières premières par nos activités. Nous soutenons les gouvernements des pays qui accueillent nos activités dans leur volonté de créer de la valeur à partir de leurs ressources naturelles. Cela s’inscrit dans le cadre de notre objectif, à savoir fournir de manière responsable les matières premières qui améliorent la vie quotidienne. 

Notre contribution à l’économie de la République démocratique du Congo 
 

• $ 856 millions de payement en impôts taxes, redevances…
• $ 4,3 millions d’investissement socio-communautaire
• $ 293 millions d’investissement en RDC pour la seule année 2021
• 14.800 employés et contractants
Nous sommes présents en République démocratique du Congo (RDC) depuis 2008, où nous gérons deux exploitations de cuivre et de cobalt industrielles, Kamoto Copper Company SA (KCC) – un partenariat avec la Gécamines et dont nous détenons 75 % des parts – ainsi que Mutanda Mining SARL (MUMI).  À ce jour, nous avons investi plus de 8 milliards de dollars US dans le développement de MUMI et KCC.

Notre présence en RDC a contribué à l’établissement et à l’expansion d’un secteur extractif robuste, créé des milliers d’emplois, soutenu le développement de l’économie locale et généré des avantages socio-économiques pour la région du Lualaba. Avec notre programme de développement des entreprises (PDE), nous soutenons la formation des futurs entrepreneurs congolais qui deviendront le fer de lance de l’économie locale.

Un partenariat pour un avenir meilleur

Nous pensons que le secteur privé peut jouer un rôle clé dans l’accession de la RDC au rang de géant mondial de l’industrie minière. Une transition énergétique équitable ne saurait être concevable sans un approvisionnement responsable en métaux et minéraux provenant de la RDC. Ainsi travaillons-nous en partenariat avec le gouvernement congolais sur des projets stratégiques, essentiels pour stimuler les activités économiques au niveau national. Grâce à un investissement financier de 450 millions de dollars US, nous avons pu contribuer à la réhabilitation de deux turbines du barrage de INGA ainsi qu’à d’autres projets d’infrastructure stratégiques, permettant la production de 450 mégawatts, dont 50 ont pu être mis à la disposition de la population de Kolwezi. Nos investissements socio-communautaires s’élèvent à plus de 4 millions de dollars US par an, et MUMI s’est engagée à consacrer 13 millions de dollars US à des initiatives de développement social au Lualaba au cours des cinq prochaines années.

Nous pensons que l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (EMAPE) légale et légitime peut jouer un rôle important et durable dans l’économie de la RDC, et qu’elle peut coexister avec l’exploitation minière à grande échelle dès lors qu’elle est menée de manière responsable et transparente. Nous sommes un membre fondateur de la Fair Cobalt Alliance (« Alliance pour un cobalt équitable », FCA), qui œuvre à la transformation positive de l’EMAPE en RDC. Chaque année, nous organisons un camp d’été pour encourager les enfants et les jeunes à poursuivre des carrières alternatives et à ne pas prendre part à des activités d’extraction illégales. Entre 2016 et 2021, plus de 55 000 enfants ont pu bénéficier de cette initiative.