Tanganyika : Christian Kitungwa appelle le chef de l'État à stopper le "désordre que crée la nouvelle gouverneure soutenue par Guylain Nyembo" 

7sur7.cd

La nouvelle gouverneure du Tanganyika, Julie Ngungwa, est accusée de mener des actions allant dans le sens de déstabiliser cette province, avec la bénédiction de Guylain Nyembo, directeur de cabinet du chef de l'État.

C'est Christian Kitungwa, membre de l'Union Sacrée et notable du Grand-Katanga, qui l'a affirmé ce mardi 5 juillet 2022 au cours d'une conférence de presse tenue à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

Selon Christian Kitungwa, la gouverneure Julie Ngungwa a été élue grâce au Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, et fait tout pour écarter le bureau de l'Assemblée provinciale qui est dirigé par des élus de l'Union Sacrée. 

Il soutient que sa candidature a été portée par le directeur de cabinet du président Tshisekedi pour combattre le candidat gouverneur de l'Union Sacrée de la Nation qui était choisi par les députés provinciaux de cette coalition chère au chef de l’État. 

Christian Kitungwa promet de se battre jusqu'au bout pour défendre les intérêts de la population du Tanganyika en particulier, et de l'espace Grand Katanga en général. 

"Aujourd'hui, l'insécurité bat son record dans le Tanganyika. Au lieu qu'elle vienne travailler, elle emmène des conflits inutiles. Elle s'attaque à l'Union sacrée. Pour qui roule-t-elle ? Et tout ça c'est entretenu par le directeur de cabinet du chef de l'État parce qu'il doit avoir le droit de veto dans ke Grand Katanga, lui-même qui n'a jamais foulé ses pieds dans le Tanganyika. Quand nous on menait la lutte, il était en Europe, quand on avalait des gaz lacrymogènes il était en Europe. Aujourd'hui, le Tanganyika est presque arrivé à l'implosion parce qu'il y a des leaders d'opinion qui ne peuvent pas se taire, nous n'allons pas nous taire, nous n'allons pas cautionner cela. Nous allons nous battre jusqu'au bout", a-t-il prévenu.

Dans la foulée, Christian Kitungwa accuse Guylain Nyembo de trahison envers le président Tshisekedi. 

"Qu'est-ce que Félix Tshisekedi lui a fait pour mériter cette trahison ? C'est une grande trahison en mon sens. Il va abuser de la confiance que le chef de l'État lui accorde à ses côtés pour instrumentaliser les services. Il utilise les moyens de l'État pour prendre le contrôle de l'espace Katanga, en menaçant, en faisant des alliances contre-nature", a-t-il renchéri. 

Par conséquent, Christian Kitungwa appelle le chef de l'État à intervenir pour mettre fin à cette situation. 

"Nous interpellons le chef de l'État, nous communiquons pour que le chef de l'État s'en saisisse. Le chef de l'État doit prendre cette situation en mains", a-t-il lancé. 

À en croire Christian Kitungwa, la gouverneure du Tanganyika ne supporte pas un autre son de cloche, et veut à tout prix faire passer sa position. Il affirme avoir été victime d'une attaque orchestrée par Julie Ngungwa. Il estime qu'il est devenu l'homme à battre au Tanganyika pour s'être opposé à la déchéance du bureau de l'Assemblée provinciale car étant de l'Union Sacrée.

Signalons par ailleurs qu'un bureau d'âge a été mis en place à l'assemblée provinciale du Tanganyika. Pour Christian Kitungwa, c'est en violation de la Loi que ledit bureau a été installé.

Jephté Kitsita