ADF dans l’Est : 12 corps sans vie découverts entre Beni et Irumu

Photo tiers

Douze (12) corps sans vie ont été retrouvés lundi et mardi à la limite entre les territoires de Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri) dans l’Est de la République démocratique du Congo. Les victimes ont été exécutées par des hommes armés assimilés aux rebelles d’Allied democratic forces (ADF).

L’information a été rapportée à 7SUR7.CD, le jeudi 28 juillet 2022, par le bourgmestre de la commune d'Oïcha. Il rapporte que la plupart de ces corps sans vie ont été inhumés mardi, mercredi et jeudi.

« (…) Sont des cultivateurs tués dans leurs champs en secteur de Beni-Mbau, à Akwekwe, Miliota, Mabuo, Mangazi, Beu-Manyama et Mutuei au Nord-Kivu, et Petineko en Ituri. Plusieurs de ces corps ont été inhumés les journées de mardi, mercredi et jeudi à Oïcha, Butembo », indique Nicolas Kikuku.

La société civile de Mamove par l’entremise de son président, Kinos Katuo, révèle en outre que de nombreuses autres personnes restent en captivité.

« On a ramassé 12 corps. C'est encore provisoire. Il aurait plusieurs autres corps qui gisent au sol, et il est difficile de les récupérer vu l'insécurité grandissante dans l'agglomération. Il y a aussi des portes disparus », fait-il savoir.

Lire aussi : https://7sur7.cd/2022/07/28/beni-la-societe-civile-alerte-sur-la-presence-des-adf-dans-5-villages

Il sied de noter qu'en début de semaine, les forces-vives du groupement Bambuba-Kisiki ont alerté sur la présence des rebelles ADF dans 5 villages se trouvant dans le groupement voisin : le Batangi-Mbau.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes