RDC : Marthe Odio remplace Felix Vunduawe à la tête du conseil d’État

Droits tiers

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a nommé une femme à la tête du Conseil d'Etat, en remplacement du professeur Felix Vunduawe Te Pemako mis en retraite. Il s'agit de Marthe Odio Nondo qui occupait déjà le poste de président de la haute juridiction administrative. 

C'est ce que renseigne une série d'ordonnances présidentielles portant organisation judiciaire signées par le président de la République et lues à la télévision nationale le 30 juillet 2022 dans la soirée. 

Le haut magistrat Ituta Ikombe a été nommé procureur général près  le Conseil d'Etat. Ancien juge à la Cour constitutionnelle, Evariste  Funga est parmi les juges nommés présidents à cette juridiction administrative. On y cite aussi Esambo Kangashe et Musemba Kakwata.

Dans la foulée de ces ordonnances, Vonde Mambu Firmin a été nommé procureur général près la Cour de cassation en remplacement de Mumba Mukolo mis en retraite.

A la liste des hauts magistrats mis en retraite par le président Félix Tshisekedi, outre le professeur Felix Vunduawe Te Pemako, figurent l'ancien président de l'ancienne Cour suprême de justice, Jérôme Kitoko, l'ancien PG près la Cour de cassation Flory Kabange et le juge Mumba Mukomo.

Rappelons que cette mise en place dans l'appareil judiciaire en RDC, intervient quelques jours après le renouvellement de la Cour constitutionnelle. Ce renouvellement a conduit à l'élection de Dieudonné Kamulete à la tête de cette haute juridiction.

Orly-Darel Ngiambukulu