EAC : Un contingent burundais entre officiellement au Sud-Kivu pour traquer les groupes armés

Photo tiers

Un contingent burundais de la Force régionale de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est (EAC) est officiellement entré à Uvira (Sud-Kivu), ce lundi 15 août 2022. C’est dans le cadre de la mutualisation des forces prônée par les chefs d'États de ladite organisation pour notamment traquer des groupes armés dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Selon le lieutenant Marc Elongo, porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la partie Sud du Sud-Kivu, cette force burundaise a pour mission, sous le commandement de l’armée congolaise, de traquer tous les groupes armés étrangers et locaux afin de restaurer la paix dans la région.

« C'est depuis ce lundi 15 août 2022, que le contingent des forces de défense du Burundi est entré officiellement en RDC dans la Zone de responsabilité du Secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu. Ce contingent burundais est actuellement cantonné au centre d'instruction de Luberizi et, est venu dans le cadre de la mutualisation des forces prônée par les chefs d'États de la Communauté des États d'Afrique de l'Est (EAC) », a-t-il déclaré dans une communication à la presse.

Il souligne que le commandant secteur opérationnel Sukola II Sud Sud-Kivu, le général Ramazani Fundi, appelle la population au calme et à collaborer avec les forces loyalistes afin de mettre un terme à l'activisme des forces irrégulières.

Il sied de rappeler que le 21 avril dernier, lors d'un sommet tenu à Nairobi, les présidents des pays membres de l'EAC ont exprimé leur volonté de mettre en place une force régionale à déployer en RDC pour combattre les forces négatives dans l'Est.

Déogratias Cubaka, à Bukavu