Lualaba : Près de 900 sacs de boissons prohibées incinérés à Kolwezi 

Photo tiers

Environ 897 sacs de boissons prohibées communément appelées "Kizomba" ont été incinérés par la brigade douanière de l'Inspection de prévention et recherche (IPR) unité mobile de la Direction générale des douanes et assises (DGDA) en ville de Kolwezi (Lualaba), le vendredi 30 septembre 2022.

Cette opération d'incinération s'est effectuée au dépotoir de la ville, situé sur la route Nzilo, à 30 kilomètres de la capitale provinciale, en présence notamment du procureur de la République, Steve Mutombo et de Bruno Moka, responsable de ladite brigade. 

Selon Godet Bile, avocat général au Parquet général du Lualaba, qui s'est confié à la presse, la justice entend à travers cette opération, décourager la consommation de cette boisson prohibée "qui entraîne la dépravation des mœurs". 

"Le parquet avait procédé à la saisie d'un stock important de whisky en sachet dont la consommation est interdite par les textes légaux et réglementaires. Comme un stock important a été saisi, il était également important que nous-mêmes nous puissions nous rendre sur le lieu pour voir comment tous ces produits prohibés sont en train d'être détruits. Nous, le ministère public, nous sommes là pour faire respecter la loi. Lorsque ces produits sont consommés par la jeunesse, ça entraîne la dépravation des mœurs, la délinquance juvénile. Il faut décourager ces genres de comportements et décourager par ricochet tous les commerçants avérés qui se livrent à ces genres d'activités", a-t-il déclaré. 

Il sied de signaler que la première cargaison a été saisie le 16 août sur la route Dilolo (120 kilomètres de Kolwezi), alors que la seconde a été interceptée la 08 septembre dernier, au quartier Mutoshi dans la commune Manika, en ville de Kolwezi. 

Marcelo Mfumu, à Kolwezi