Nord-Kivu : Une force mixte ICCN-FARDC-PNC déployée à Nzulo pour "empêcher l'envahissement du Parc des Virunga"

Photo : Droit tiers

Une force mixte composée des Rangers de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), de la Police Nationale Congolaise (PNC) et des Forces Armées de la RDC a été déployée à Nzulo, dans le territoire de Masisi le vendredi 30 septembre dernier.

Les dirigeants du Parc National des Virunga décrient ces derniers mois l'envahissement de cette aire protégée par des personnes qui se disent autochtones dans cette zone. 

Alors, il s'agit du déploiement de 125 éléments seront en permanence stationnés sur l'étendue de Nzulo dans le but de contrer l'envahissement des terres appartenant au Parc et empêcher l'exercice de toute activité contraire à la conservation de la nature dans cette région.

« Nous allons empêcher la construction des maisons dans cette zone, nous allons empêcher la vente des parcelles, nous allons aussi interdite les activités champêtres ou encore l'exploitation du sable », a déclaré Rodrigue Mugaruka, directeur adjoint du Parc des Virunga, devant les éléments déployés.

Le 15 septembre dernier, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, a signé un arrêté interdisant toutes les activités incompatibles avec la conservation de la nature à Nzulo. Une zone, où des populations civiles et le Parc se disputent plus d'un millier d'hectares de terres depuis des années.

Glody Murhabazi, à Goma