Maniema : Plus de 10 villages vidés de leurs habitants suite aux combats entre 2 factions Maï-Maï à Kabambare

Photo tiers

Au total, 12 villages se trouvant dans le territoire de Kabambare en province du Maniema se vident de leurs habitants après des affrontements qui ont opposé deux factions Maï-Maï.

L'information a été livrée par des sources locales et confirmée le lundi 03 octobre 2022, par le député provincial Thierry Badisungu Kamwanga, élu de la région.

Pour lui, les déplacé sans assistance, ont trouvé refuge dans des villages environnants et dans la brousse abandonnant ainsi leurs activités champêtres.

« Le bilan de ces deux affrontements n'est pas encore connu bien qu'on parlerait déjà des blessés et des morts. On signale un déplacement massif de la population de plus de 12 villages. On peut même estimer à plus de mille ménages qui se retrouveraient déjà en brousse et dans les villages environnants fuyants les exactions de la guerre », a expliqué cet élu de Kabambare.

La même source signale le décès de deux enfants dans les familles de déplacés.

« Ce qui est déplorable, c'est le fait qu'il y a déjà 2 décès d'un enfant de deux mois et d'un autre de trois mois. Hier matin, on a signalé qu'une femme venait de faire une fausse couche dans la brousse », a-t-il regretté.

Il sied de rappeler en outre que deux factions rivales Maï-Maï dirigées respectivement par Mandevu et Kabala se sont affrontées le weekend passé dans de villages des territoires de Kabambare et Kasongo. Ce qui a occasionné de déplacements massifs des habitants.

Morisho Tambwe, à Kindu