Nord-Kivu : Un militaire condamné à perpétuité pour meurtre d'un écolier à Butembo

Photo 7SUR7.CD

Le caporal Echoni Angwi Papy, reconnu coupable du meurtre de l'écolier Muhindo Saidi Chérubin, a été condamné à perpétuité (mort : Ndlr) ce mardi 15 novembre 2022. Le verdict de ce procès en flagrance a été prononcé à l'auditorat militaire de garnison de Butembo. 

Ladite condamnation est suivie de la paie d'une amende de 100 millions de Francs congolais. Ce militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo a été reconnu coupable de meurtre malgré ses moyens de défense, niant les faits. 

« [...] Le Tribunal le condamne à la peine de mort pour meurtre. Statuant sur l'action civile, le tribunal déclare recevable et fondée, l'action à l'indemnisation des préjudices introduites par Madame Masika. En conséquence, le prévenu doit payer le délit de l'ordre de 100 millions de Francs congolais », martèle le prononcé dudit jugement. 

La partie civile se dit satisfaite du jugement rendu. Maître Thierry Kambale salue la condamnation de ce « meurtrier ».

« Nous sommes très satisfaits de la décision qui vient de sortir au tribunal. Dès l'entame de cette instruction en matière de fragrance, on voulait à tout prix avoir la condamnation du prévenu », a-t-il rappelé. 

L'écolier Muhindo Saidi Chérubin a tué par ce militaire au rond-point Cathédrale en ville de Butembo, le samedi 12 novembre 2022. L'avocat du prévenu a défendu que son client faisait face à un groupe d'inconnus « qui lui ont ravis son arme après avoir tiré sur la victime ». Mais le tribunal a sorti « conviction » que ce meurtre a été bel et bien commis par ce dernier. D'où sa condamnation à perpétuité. 

Joël Kaseso, à Butembo