ICCN : Eve Bazaiba promet d’avoir un œil regardant sur le recrutement de nouveaux agents

Droits tiers

La remise et reprise entre les nouveaux et anciens dirigeants de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a eu lieu le lundi 28 novembre 2022. La cérémonie a été présidée par la vice-première ministre de l’environnement et du développement durable, Eve Bazaiba. 

Dans son discours, la vice-première ministre a manifesté son désir de garder le contrôle sur le recrutement de nouveaux agents.

« Je serai toujours là. Je ne serai pas là si quelqu’un ne veut pas me voir. Mais si vous voulez me voir, je serai toujours là avec le collègue du tourisme ainsi que celui de la Défense. Vous allez me dire les besoins en termes du personnel, il faut toujours m’informer. Je vais les passer au peigne fin parce qu’après, la redevabilité c’est moi au niveau du parlement », a-t-elle dit.

Eve Bazaiba a ensuite conseillé les nouveaux dirigeants de l’ICCN de ne pas commettre les mêmes erreurs que leurs prédécesseurs.

« Donc s’il y a quelqu’un qui devra répondre, ce sera moi. Pour mieux répondre, il faudra que je sois bien informée. S’il y a une franche collaboration, je pense que nous irons de l’avant. Ne faites pas comme les autres ont fait avant vous », a-t-elle ajouté.

L’ordonnance de nomination du nouveau comité dirigeant de l’ICCN a été publiée le 11 novembre 2022. Bernard Mikobi a été nommé président du conseil d’administration, Yves Milane est le directeur général et Théophile Ngombo est le directeur général adjoint.

Bienfait Luganywa