Kinshasa : Les entreprises lauréates de la COPA formées sur le genre et les principes d'autonomisation des femmes

Droits tiers

Onu-Femmes a organisé du 29 au 30 novembre 2022, l'atelier « d'initiation des Entreprises lauréates du COPA (PADMPME) sur le genre et les principes d'autonomisation des femmes » à Kinshasa dans le cadre du projet de dissémination des textes des lois favorables aux droits des femmes.

L'instance onusienne vise à travers cette initiation, à aider les entreprises à se mettre à niveau par rapport aux autres qui ont déjà intégré la plateforme  WEPs (Women Empowerment Principles) ou principes d'autonomisation des femmes.

« Les prochaines étapes c'est insuffler en eux le changement, s'engager dans ce principe qui est le WEPs. Donc Il faut respecter les principes qui font de vous une entreprise qui est responsable face à l'environnement, face au traitement donné aux femmes, au leadership des femmes. Il englobe un peu une façon de faire qui les aide à côtoyer les grandes entreprises », a signifié Arlène Agnerho, chargée du programme Autonomisation chez Onu-Femmes.

S'agissant des VBG et l'Exploitation, Abus, et Harcèlement Sexuel (EAHS) abordées lors du premier jour, Jules Mulimbi chargé des programmes chez Onu-Femmes a établi une différence entre les deux termes précisant que le premier se passe dans la communauté et le deuxième en milieu professionnel invitant les éventuelles victimes à dénoncer.

« Nous avons parlé de ces questions là parce que selon une étude qui a été menée par l'Institut Nationale des Statistiques, le harcèlement sexuel est un vécu quotidien des femmes dans l'entrepreneuriat. Et si on ne fait pas attention, ça peut être un frein à l'entrepreneuriat féminin. C'est pourquoi c'est important d'en parler pour que les gens en prennent connaissance et prennent des responsabilités et s'emploient à lutter contre ce fléau », a-t-il indiqué.

La prévention des VBG en milieu entrepreneurial, le climat des affaires et le leadership genre en RDC, l'application des principes d'autonomisation des femmes, et la gestion axée sur les résultats sont les quelques thèmes abordés pendant ces deux journées.

Onu-Femmes compte multiplier ces formations à l'endroit des entrepreneurs en vue de les accompagner à intégrer tous ces aspects dans l'élaboration et la mise en oeuvre de leurs projets.

Christel Insiwe