Beni: Plus de 20 civils tués par des ADF à Bashu 

Photo 7SUR7.CD

Au moins 23 civils ont été tués par des rebelles d'Allied democratic forces (ADF) en chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), la nuit du dimanche à ce lundi 23 janvier 2023. 

D'après le député provincial, Saidi Balikwisha, les assaillants ont assiégé le village Makungwe aux heures tardives du dimanche. C'est là qu'ils ont exécuté les civils. 

"Il y a eu massacres des civils à Makungwe, chefferie des Bashu. On compte au moins 23 morts pour le moment. C'est encore un bilan provisoire", a-t-il fait savoir. 

L'administrateur du territoire de Beni contacté par 7SUR7.CD, confirme les faits. Le colonel Omeonga Charles ne s'est limité, toutefois, qu'à confirmer l'incursion sans avancer un quelconque bilan.  

"Nos services de sécurité sont sur terrain déjà pour restaurer l'autorité de l'État. Vous aurez d'autres précisions dans quelques heures", a-t-il dit . 

Les sources locales rapportent que les activités socioéconomiques sont paralysées dans la région attaquée. L'Est de la République démocratique du Congo reste confronté à des violences meurtrières. L'armée Congolaise coalisée avec celle de l'Ouganda mène des opérations contre ce groupe terroriste, pour y restaurer la paix.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes