Jean-Pierre Lihau à Bumba : « L'enrôlement n'est plus une option mais une obligation »

Droits tiers

Le vice-premier ministre en charge de la Fonction Publique Jean-Pierre Lihau, a, au nom de l'exemplarité, obtenu sa carte d'électeur le samedi 21 janvier 2023, dans la ville de Bumba à la Mongala.

Après son enrôlement, J-P Lihau a fait savoir à la population que l'enrôlement n'est plus une option, mais plutôt une obligation pour faire prendre au pays la voie du salut.

« Nous allons vraiment sensibiliser davantage ici à Bumba et dans l'espace grand Équateur. L'enrôlement n'est plus une option, mais une obligation, parce que notre pays est à la croisée de chemins, parce que notre pays doit emprunter une nouvelle voie. Ce sont les citoyens eux-mêmes qui ont l'obligation de faire prendre au pays la voie du salut », a dit Jean-Pierre Lihau.

Dans la foulée, l'élu de Bumba a promis d'entamer une série de sensibilisations afin de convaincre ceux qui hésitent encore de se faire enrôler en vue d'exercer le devoir civique.

« C'est mon fief électoral, je suis député de Bumba avant d'être membre du gouvernement, ensuite parce qu'il est de mon devoir de venir montrer l'exemple. J'ai été ici pour faire la sensibilisation, je reviens pour m'enrôler au nom de l'exemplarité et je vais comme ça entamer une série de sensibilisations afin de convaincre les récalcitrants, les retardataires, ceux qui hésitent encore, ceux qui doutent encore », a-t-il martelé. 

Et de poursuivre : « Donc l'idée c'est la responsabilisation citoyenne, agir pour que tous les Congolais comprennent le sens de cet exercice, l'importance de la carte d'électeur. C'est à travers cette carte que chaque citoyen peut avoir droit à la parole sur le plan politique. C'est à travers cette carte que chaque citoyen va décider de qui va le représenter demain, qui peut diriger le pays demain ».

Signalons que  la commission électorale nationale indépendante (CENI), a prolongé de 25 jours les opérations d'enrôlement des électeurs qui devraient se clôturer ce lundi dans la première aire opérationnelle. 

Roberto Tshahe