RDC : Des cadres du FCC en formation pour offrir des services d'information de qualité à la population (Néhémie Mwilanya)

Publié ven 24/05/2019 - 16:01
7sur7

Des cadres et communicateurs du Front Commun pour le Congo sont en formation depuis ce vendredi 24 mai 2019 à Kinshasa.

Selon le coordonnateur national du FCC, Néhémie Mwilanya, il s'agit de former des cadres capables de participer à ce qui est requis par la Constitution.

"La constitution veut que les partis politiques, les regroupements politiques ou les plateformes politiques puissent contribuer à la formation de la conscience nationale mais également former civiquement notre population. Vous ne pouvez donc pas offrir un tel service à la population si vous n'avez pas des cadres formés à cet effet", a indiqué Néhémie Mwilanya. 

7sur7

Nous prenons au sérieux notre population poursuit-il, qui a une expérience maintenant démocratique de trois élections libres, pluralistes, démocratiques et qui sait porter un jugement sur la qualité des services qui lui sont offerts.

Le coordonnateur national du FCC pense que c'est un exercice qui s'impose à eux et qui va dans le sens de respecter la population de manière à garder des courroies de transmission entre le FCC et elle, et qui produisent des services de qualité.

"Et ici, il s'agit bien des services d'information", renchérit le coordonnateur national de la plateforme dont l'autorité morale est l'ancien président Joseph Kabila. 

7sur7

Le député national Néhémie Mwilanya a également annoncé qu'un nouveau plan de communication sera dévoilé à l'issue de ces travaux.

Parmi les cadres du Front Commun pour le Congo qui prennent part à ces travaux, figurent notamment la présidente de l'assemblée nationale Jeannine Mabunda. 

Jephté Kitsita