RDC : Des activistes pro-démocratie préviennent que les jeunes ne serviront plus de marchepied des politiciens (Déclaration)

Publié mar 20/08/2019 - 19:58
7SUR7.CD

Dans une déclaration ce mardi 20 août 2019, des jeunes activistes pro-démocratie issus de quelques mouvements citoyens, ont dénoncé le comportement de certains
acteurs politiques qui tendent selon eux, à faire la promotion de certaines antivaleurs comme le clientélisme.

Ces jeunes accusent Modeste Bahati Lukwebo d'avoir créé une crise au sein du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, "AFDC-A".

Ils prétendent par la même occasion avoir été contactés par l'ancien ministre d'État en charge du Plan pour soutenir sa démarche.

"...son attitude est en contradiction avec le discours rassembleur au sommet de l'Etat, celui de promouvoir la femme congolaise. Cette dernière ne doit pas faire l'objet des insultes ou mépris pour plaire aux injonctions des acteurs politiques", ont-ils affirmé. 

Ces activistes pro-démocratie estiment que les jeunes ne doivent plus servir des marches-pieds de politiciens.

"Ce qui correspond à l'acte commis par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo. Nous voici aujourd'hui devant la presse pour dénoncer et condamner avec la dernière énergie ce comportement. Nous ne sommes pas au service des individus mais plutôt de la nation", concluent-ils.

Oscar Lukusa et Christian Leta, sont deux de ces jeunes, qui ont signé cette déclaration.

Jephté Kitsita