Butembo : Des exactions rebelles contre des structures sanitaires signalées à Vulamba

Publié mar 17/09/2019 - 13:54
7sur7

Vulamba est l’une des quatre communes que compte la ville de Butembo (Nord-Kivu) où la présence des Miliciens Maï-Maï prend de plus en plus une autre ampleur. 

Des hommes en armes à feu et blanches sont depuis quelques temps visibles un peu partout dans les alentours de la commune, ce qui crée de plus un mouvement de tension dans le chef de la population. 

La semaine dernière, ceux-ci ont profané les installations du poste de santé Furahini, situé au quartier Mathembe dans ladite municipalité. Sur place, ils ont saccagé tous les matériels, des médicaments y compris, a affirmé Cyprien Mulondi, bourgmestre de Vulamba.

"…l’on penserait aux Mai-Mai car, il n’y a plus de doutes qu’ils circulent en volonté un peu partout dans les entités. Ils sont arrivés. Ils étaient porteurs d’armes à feu, une lance et des pieds de buche (Kasuku, Ndlr). Ils ont cassé tous les matériels de ce poste de santé. Ils ont brisé tous les flacons des médicaments", a-t-il expliqué. 

Dans la région, les habitants craignent des éventuelles attaques rebelles contre la ville de Butembo qui, actuellement fait face à l’épidémie létale d’Ebola.

Cependant, l’autorité municipale rassure que les services spécialisés sont à la trousse de l’ennemi, auteur des plusieurs exactions faites à l’endroit des structures sanitaires et de la population entière à Vulamba. 

Rappelons par ailleurs que le commandement militaire des opérations SOKOLA 1 a, récemment, accordé une dernière chance aux groupes Maï-Maï actifs dans l’Est de la RDC de se rendre et déposer les armes à défaut de subir la puissance de feu des FARDC lors du lancement, sous peu, des offensives contre les rebelles ADF dans la région de Beni.

 Joël Kaseso depuis Butembo