RDC : MSF plaide pour un appui financier "ambitieux" de la part des bailleurs internationaux pour enrayer le VIH/Sida

Publié mer 09/10/2019 - 11:50
MSF

Médecins Sans Frontières (MSF) a, dans un communiqué presse daté du 08 octobre 2019, dressé un bilan alarmant de la situation de la prise en charge du VIH/Sida en RDC. 

Selon MSF, En 2018 ce virus a tué plus de 13.000 personnes. Sur un nombre de 450.000 personnes infectées par cette maladie, seulement 57,7% de patients ont accès aux soins de santé. 

En marge de la conférence des donateurs du Fond Mondial contre le VIH/Sida, la tuberculose et la malaria qui s'ouvre cette semaine à Lyon en France, le MSF plaide pour un financement ambitieux, notamment de la part des bailleurs internationaux  pour enrayer l'épidémie du VIH/Sida en RDC. 

À en croire Pascaline Rahier, coordinatrice du projet VIH/SIDA de MSF à Kinshasa, "la prévention du VIH et l'accès aux soins pour les personnes vivant avec le virus restent un défi en RDC". 

"Les croyances et le manque d’information sur la maladie, la stigmatisation qui affecte les personnes infectées, les insuffisances du système de santé public, la méconnaissance du VIH par le personnel soignant de certaines structures de santé et par la communauté, ainsi que le manque général de moyens financiers rendent la lutte extrêmement difficile", lit-on dans ce communiqué. 

D'après Médecins Sans Frontières, les financements internationaux destinés à renforcer la lutte contre le VIH ont baissé en 2018. 

Merveil Molo