RDC-Crash de l'antonov 72 : A Tshikapa, l'UDPS était dans la rue pour "exiger des enquêtes afin que les personnes impliquées soient sanctionnées"

Publié mar 15/10/2019 - 16:00
7sur7

Plusieurs militants et cadres de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS Tshikapa ont organisé une marche de colère ce mardi 15 octobre 2019 dans le chef-lieu du Kasaï.

Selon le président intérimaire de l'UDPS Tshikapa, le député provincial Pierre Muamba, cette marche est organisée pour manifester la colère de l'UDPS contre le crash de l'avion cargo affrété par la présidence jeudi 10 octobre dernier.
Il qualifie ce crash d'une tentative d'attentat contre le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

"Nous avons organisé cette marche pour montrer notre colère. Le chauffeur du président de la république est disparu. Ce crash n'est pas un fait du hasard, mais une attaque contre le chef de l'État", a dit Pierre Muamba au cours d'une adresse à la foule au rond point 6 heures. 

Il exige cependant des enquêtes nécessaires pour que les personnes impliquées dans ce crash répondent de leurs actes devant la justice.

Au cours de cette marche, les militants ont exigé le divorce entre le FCC-CACH.

Plusieurs Partis politiques et associations de soutient à Félix Tshisekedi ont participé à cette marche qui est partie du rond point Ndjendje jusqu'à Kamalenga dans la commune de Kanzala. Il s'agit notamment du Congrès pour la Démocratie et le Progrès Social, CDPS et la Dynamique Fatshi.

Fabien Ngueshe, au Kasaï