RDC : Tshisekedi déplore le désordre créé par les adeptes de Né Mwanda Nsemi

Publié lun 30/03/2020 - 22:46
Société

Le président de la République a déploré le désordre créé ce lundi 30 mars 2020 à Kinshasa par les adeptes de Ne Mwanda Semi, chef de la secte mystico- religieuse Bundu Dia Mayala.

C'est le ministre de la défense nationale, Aimé Ngoy Mukena qui l'a fait savoir au terme de la réunion de haute sécurité présidée par Félix Tshisekedi ce lundi à la Cité de l'Union Africaine.

Le ministre A. Ngoy a également signifié que le chef de l'État a déploré le fait que cet événement s'est déroulé en un moment où le pays est en train de faire face à une guerre asymétrique qu'est COVID19, qui décime les populations congolaises.

Le chef de l'État, a-t-il indiqué, a exprimé son souhait qu'une telle situation ne se répète dans les jours à venir.

Ce lundi, il y a eu des affrontements entre les forces de l'ordre et les adeptes de Né Mwanda Nsemi à Ma campagne dans la Commune de Kintambo.

Les militants de Bunda Dia Mayala étaient, a-t-on appris, en procession vers le rond point Kintambo Magasin pour un rituel afin de lutter contre la pandémie de Coronavirus.

Avec l'interdiction des attroupements de plus de 20 personnes pour contenir cette pandémie à Kinshasa, les policiers ont usé des gaz lacrymogènes pour empêcher la progression des partisans de l'ancien député national Mwanda Nsemi.

Merveil Molo