RDC-30 juin : Kamerhe appelle la classe politique et dirigeante à un sursaut national pour conduire le peuple au rendez-vous de l'éspérance 

Publié mer 01/07/2020 - 09:12
7sur7

Le président de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) a, dans son message à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance, appelé la classe politique à un sursaut national afin de retrouver cette énergie commune qui permettra de cheminer ensemble dans le respect des valeurs spirituelles de l'amour du prochain en vue conduire le peuple congolais au rendez-vous avec l'espérance. 

"En ce jour de la célébration de 60 années d'indépendance de notre nation, nous en appelons solennellement à un sursaut national, particulièrement de la classe dirigeante et politique, afin de retrouver cette énergie commune qui nous permettra d'oeuvrer résolument ensemble, dans la sincérité, la justice, l'humilité, la tolérance et dans le respect de nos particularités. Ainsi, tous guidés par les valeurs spirituelles de l'amour du prochain, notre objectif doit être de conduire notre peuple, frères et soeurs, au rendez-vous avec l'espérance", a affirmé Vital Kamerhe dans son message parvenu ce mercredi à 7SUR7.CD. 

Pour lui, le pays dispose de tous les atouts pour affirmer un leadership moderne, tempéré et visionnaire qui permettra aux talents inexploités et innombrables de transformer ses ressources inégalées en vraie et efficace réponse aux besoins fondamentaux du peuple pour son bien-être et son épanouissement. 

Dans la logique de matérialiser ce voeu, l'ancien président de l'Assemblée nationale préconise l'union nationale de toutes les forces et de toutes les dynamiques "qui est un atout indéniable" pour l'avancement du pays. "Il n'y a pas sûrement des anges à gauche, ni des démons à droite", estime-t-il. 

V. Kamerhe regrette le manque de cohésion nationale ayant caractérisé la marche du pays depuis 60 ans. La RDC demeure fragile car, déplore-t-il, "l'intégrité nationale est restée sous la menace des forces obscures".

Le président de l'UNC insiste que la République Démocratique du Congo doit jouer pleinement son rôle naturel dans le concert des nations car "elle demeure véritablement la locomotive pour le développement de l'Afrique subsaharienne". 

 Merveil Molo