Matata Ponyo : "La RDC a besoin d'un leadership fort, différent d'une dictature autoritaire"

Publié ven 11/09/2020 - 10:56
7sur7

L'ancien premier ministre Matata Ponyo a, lors de la formation sur le leadership et la bonne gouvernance à l'intention des jeunes femmes leaders organisée du 8 au 9 septembre 2020 par le Consortium National des Jeunes Femmes Leaders (CONAJEFEL) en collaboration avec la Fondation Mapon, outillé les participants sur les notions fondamentales du leadership et de la bonne gouvernance.

Dans son exposé, le sénateur Matata Ponyo a encouragé les jeunes femmes à exercer un leadership de qualité fondé sur les valeurs qui prônent le changement et le développement.

"Le leadership est un processus d'influence qui maximise les efforts et la productivité des autres en vue de réaliser un rêve, un objectif. La RDC a besoin d'un leadership fort, différent d'une dictature autoritaire", a-t-il indiqué.

En outre, Augustin Matata Ponyo a souligné qu'un leadership de qualité produit toujours le progrès et le développement.

"Lorsque le développement n’est au rendez-vous, c’est qu’il y’a un problème de leadership. Le leadership ce n’est pas de la manipulation, mais au contraire c’est l’influence par la conviction", conclut Matata Ponyo.

Selon la coordinatrice du CONAJEFEL Dorcas Bwalelo, la femme est sous représentée aux instances décisionnelles. Les causes, d'après elle, sont multiples. Il s'agit notamment du fait que la femme n'a pas accès à l'information et la formation.

Photo droits tiers

"Nous avons identifié les causes, parmi  elles la femme n'a pas souvent accès à la formation et l'information. Ainsi, cette formation sera une réponse pour pallier à cette situation", a souligné Dorcas Bwalelo.

Outre la formation sur le leadership et la bonne gouvernance, les jeunes femmes ont été formées également sur la gestion des finances publiques, le fonctionnement de l'administration publique et la gestion des projets publics dispensés par le DG de la FPI Patrice Kitembi et le DG honoraire de la DGI Lokadi.

Il sied de préciser par ailleurs que les participantes à cette formation sont venues de toute les 26 provinces de la République Démocratique du Congo. Elle sont issues de la société civile, des mouvements associatifs et de différentes ONG.

Cette rencontre est le 5ème rendez-vous des jeunes femmes leaders après celle organiseé à Kinshasa en 2016, celle  de Lubumbashi dans le Haut Katanga en 2017, de Kenge dans le Kwango en 2018 et celle de Matadi dans le Kongo Central en 2019.

Jephté Kitsita