Procès en appel de Kamerhe : La séance levée, le procès remis à deux semaines pour toutes les parties 

Publié ven 18/09/2020 - 17:26
Photo droits tiers

La séance du procès en appel du directeur de cabinet du chef de l'État Vital Kamerhe a été levée ce vendredi 18 septembre 2020 au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK), ex-prison de Makala.

D'après l'assistant particulier du président de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), Michel Moto qui a communiqué via Twitter, le procès est remis à deux semaines pour toutes les parties.

D'après la même source, c'est désormais le début de la chambre du conseil pour la liberté provisoire de l'ancien président de l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo.

Malade, Vital Kamerhe a été représenté par ses avocats au cours de l'audience de ce vendredi.

Pour rappel, Vital Kamerhe avait été condamné au premier degré à 20 ans des travaux forcés  pour le détournement de 48 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme d'urgence de 100 jours du président Félix Tshisekedi.

Jephté Kitsita