RDC-Bancarisation : Les fonctionnaires fictifs existent encore (Comité de suivi de la paie)

Publié ven 25/09/2020 - 12:28
7sur7

Les fonctionnaires fictifs existent encore en République Démocratique du Congo. C'est ce qu'a fait savoir le président du comité de suivi de la bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires de l'État, au cours d'une interview accordée jeudi 24 septembre 2020 à la Radio Okapi. 

Jean-Louis Kayembe a reconnu que malgré les efforts d’assainissement qui ont permis d’élaguer plus de 25.000 fictifs, l’administration publique congolaise en compte encore. 

En ce qui concerne le dossier relatif aux 7.000 milliards de francs congolais (FC) qui seraient détournés chaque mois sur l’enveloppe salariale de la fonction publique et partagés entre quelques responsables étatiques, le comité de suivi de la bancarisation affirme que c'est loin d'être la vérité. 

À en croire Jean-Louis Kayembe, l’enveloppe globale de la paie des fonctionnaires s’élève à 418 milliards de francs congolais. 

Pour rappel, le vice-premier ministre du Budget Jean-Baudouin Mayo avait, lors d'une réunion du comité de suivi et de la paie des agents et fonctionnaires de l'État qu'il a présidée en octobre 2019, donné de nouvelles orientations au comité précité en ce qui concerne les stratégies à mettre en place pour maîtriser la masse salariale. 

Jean-Baudouin Mayo s'était, par la même occasion, engagé ainsi dans la lutte contre les agents fictifs sur la liste de la paie et avait promis de travailler pour doter le Congo-Kinshasa d'un fichier avec zéro fictif d'ici 2020.

Jephté Kitsita