RDC : Une question orale avec débat adressée au ministre de la Défense sur la situation sécuritaire dans l'Est

Publié ven 16/10/2020 - 10:12
7sur7

Dans une correspondance parvenue à 7SUR7.CD ce vendredi 16 octobre 2020, le député national Jean-Pierre Lihau a adressé une question orale avec débat au ministre de la défense nationale, Aimé Ngoyi Mukena, en rapport avec la situation sécuritaire dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo.

« Trop de deuils, trop de sang, pas assez d'espérance, telle est la situation actuelle des congolais habitant la partie Est de la République démocratique du Congo», a-t-il écrit au ministre de la défense nationale.

Au regard de la "situation sécuritaire dramatique" dans cette partie du pays, J.P. Lihau a formulé des questions ci-après au ministre de la défense :

- Quelle est la volonté politique du gouvernement sur cette problématique de l'activisme des groupes armés qui exterminent les congolais dans l'Est du pays ?

- Que savez-vous des groupes armés ?

- Quelles sont les mesures que vous préconisez, sans entrer évidemment dans les détails opérationnels, afin de neutraliser ces groupes armés, sécuriser nos frontières et faire revenir la paix dans les cœurs de nos compatriotes du Nord-Est du pays ? 

En 2019, selon le rapport du Groupe d'Études sur le Congo, 125 groupes armés étaient recensés dans les seules régions du Nord et Sud Kivu. Parmi eux, environ la moitié seraient encore actifs. 

Pour mettre fin à l'activisme des groupes armés et rétablir complètement la paix dans cette partie du pays, un "quartier général avancé" de l'armée a été mis en place en décembre 2019, sous le commandement du général Célestin Mbala, chef d'état-major des FARDC.

Roberto Tshahe