RDC : La société civile du Kasaï-Central s'oppose à l'attribution de la localité de Bakwakenge au Kasaï

Publié dim 18/10/2020 - 11:00
Photo 7SUR7.CD

Des réactions fusent de partout après l'attribution de la localité de Bakwakenge à la province de Kasaï, selon le rapport de l'Institut Géographique du Congo (IGC) produit au terme du forum de réconciliation entre cette province et son voisin le Kasaï-Central.

La dernière en date est celle de Justin Tshibangu, team leader de la gouvernance économique au sein du cadre de concertation de la société civile du Kasaï-Central, qui s'insurge contre l'attribution de cette localité au Kasaï par l'IGC et sollicite une contre-expertise.

« L'Institut Géographique du Congo, son rapport n'a pas fait objet de débat dans un forum, dit forum recherchant la paix et la réconciliation des communautés. Lorsque vous venez dans un forum, vous venez avec les méthodes flexibles, soit vous prenez la médiation, soit la négociation, soit vous venez vous imposer et quand vous venez vous imposer vous n'avez pas une paix durable, c'est comme ça que vous voyez des frustrations aujourd'hui. C'est pourquoi nous disons, nous recherchons une contre-expertise », a-t-il déclaré le samedi 17 octobre 2020 dans un entretien accordé à 7SUR7.CD.

En outre, il plaide auprès du chef de l'État pour le déploiement d'une équipe neutre composée de non originaires de ces deux provinces en conflits. Cette équipe aura la tâche d'écouter historiquement comment les deux provinces ont évolué.

Dans une note explicative du 6 avril dernier à l'intention du gouverneur du Kasaï-Central, Martin Kabuya, la station de Kananga de l'Institut Géographique du Congo avait explicitement déclaré l'appartenance de la gare de Bakwakenge au Kasaï-Central.

« Nous avons l'honneur d'informer votre autorité que la rivière Luemba demeure une limite naturelle et la gare de Bakwakenge reste l'appartenance exclusive de la province du Kasaï-Central », affirme l'IGC station de Kananga.

Vue cette contradiction entre l'IGC/Kananga et la délégation de sa direction générale venue de Kinshasa qui avait fait un rapport au forum sur la paix de Kananga, selon lequel la contrée de Bakwakenge appartient à la province du Kasaï, l'activiste de la société civile, Justin Tshibangu, sollicite l'implication du chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, pour qu'une équipe neutre composée des non originaires de deux provinces en conflit soit envoyée sur terrain pour trancher ce litige.

Il sied de rappeler que le forum sur la paix et réconciliation entre la communauté de Lulua de Demba au Kasaï-Central et celle de Kuba de Mweka au Kasaï, avait pour objectifs, entre autres, de concilier les positions de ces deux communautés sur la localité de Bakwakenge. Les affrontements les opposant ont déjà coûté la vie à plusieurs personnes et causé des dégâts matériels importants.

Alain Saveur Makoba, à Kananga