RDC : Le gouvernement et la MONUSCO signent la stratégie commune de retrait progressif et responsable des Casques bleus 

Publié lun 19/10/2020 - 21:17
Photo droits tiers

La ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza et le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations-Unies, David McLachlan- Karr, ont signé ce lundi 19 octobre à Kinshasa, une stratégie commune de transition et de retrait progressif et responsable de la MONUSCO de la RDC.

Selon le représentant spécial d'Antonio Guteress, la stratégie prévoit une réduction graduelle et responsable de la MONUSCO dans les deux Kasaï (2021), Tanganyika (2022) et le renforcement de la présence de la MONUSCO dans l'est du pays pour les années prochaines 2021- 2022.

Ce retrait progressif se fera en parallèle d'un renforcement temporaire de la composante police et civile qui viendra soutenir la consolidation des fonctions régaliennes de l'État de droit.

"La MONUSCO reste ici pour travailler avec le gouvernement de la RDC et dans l'avenir", a souligné David Maclachlan Karr. 

La cheffe de la diplomatie congolaise a remercié la MONUSCO et son représentant adjoint pour la signature de la stratégie commune.

"Nous pensons que nous allons évoluer ainsi jusqu'à ce que nous arrivions au bout de nos peines. Je crois que nous avons travaillé en harmonie", a-t-elle déclaré. 

La MONUSCO, l'une de plus grandes forces des Nations-Unies dans le monde,  est présente en RDC depuis plus de 20 ans. Elle est critiquée pour son "inefficacité" à l'est du pays. 

Ange Makadi Ngoy