Sud-Kivu : Le mouvement "Kamerhe Libre" demande à Tshisekedi d'annuler la mission de paix dont Bitakwira fait partie dans l'Est

Photo 7SUR7.CD

Le Mouvement Kamerhe Libre (MKL) exige l'annulation de la mission de paix dans l'Est du pays, dépêchée par le président Félix Tshisekedi et dont l'ancien ministre Justin Bitakwira fait partie.

Dans une déclaration rendue publique le lundi 23 novembre 2020, cette structure de soutien à Vital Kamerhe, souligne que la désignation de Justin Bitakwira comme membre de cette mission ne concours pas au bien et à la volonté du peuple congolais « au regard de son instabilité politique ».

« Vue l'inconstance politique et la boulimie financière qui caractérisent monsieur Justin Bitakwira depuis plusieurs années, la paix ne peut l'intéresser car il a toujours profité des situations d'instabilité au pays pour se tailler un certain positionnement politique. Avec ses multiples trahisons, on ne peut faire confiance ni à ses déclarations moins encore à ses engagements, parce qu'il ne tarde pas à renier ses chefs pour ses intérêts égoïstes », peut-on lire dans cette déclaration.

Pour Anaclet Baharanyi, membre du mouvement MKL et qui signe cette déclaration, la présence de Bitakwira dans l'Est ne peut faire qu'attiser les conflits tribalo-ethiniques que de rétablir la paix.

À l'en croire, son mouvement déclare Justin Bitakwira « personne non grata » et invite le chef de l'État à désigner d'autres personnes crédibles pour cette mission cruciale.

Déogratias Cubaka, à Bukavu