RDC - EPST : Un promoteur des écoles privées préconise une marche si le gouvernement n'autorise pas la reprise des cours 

7SUR7

Jupsy Niumba Makuala, promoteur des établissements scolaires privés, proteste contre le report sine die de la reprise des cours et sollicite l'appui de ses collègues pour une manifestation citoyenne de grande envergure si le gouvernement ne revient pas sur sa décision. 

"C'est ainsi je lance un S.O.S aux collègues promoteurs des écoles privées à se joindre pas à moi seulement mais aux valeurs et au sens patriotique de l'apprentissage de nos enfants pour descendre dans la rue et cela dans le respect de la loi, sans injures, sans casse avec l'encadrement de la police à travers toute la République, si le gouvernement refuse de revenir à sa décision. Joignez-nous après la lecture de cette plainte aux : (+243891566793 WhatsApp, 0990492417 messages) pour un mouvement de grande ampleur si réellement vous aimez nos enfants et notre très cher beau métier", a-t-il indiqué dans son message transmis ce vendredi à 7SUR7.CD. 

Pour motiver sa démarche, J. Niumba affirme que les raisons avancées par le gouvernement pour renvoyer la reprise des cours ne sont pas convaincantes. Il regrette aussi le fait que cette décision met en péril le secteur de l'éducation nationale. 

"L'avenir de notre jeunesse est sacré, pendant que tous les secteurs vaquent librement à leurs occupations, nos enfants continuent à faire la grasse matinée dans leurs maisons, alors que les séquelles du confinement du mois de mars dernier persistent encore en rabaissant scandaleusement le niveau de l'élite de demain. Comme si cela ne suffisait pas le gouvernement, contrairement à l'attente de tous, vient de reporter la reprise des cours prévue pour le 5 janvier à une date ultérieure. Ce qui est inadmissible. Je pense que le président de la République qui me lit indirectement attache beaucoup d'importance à l'avenir de notre jeunesse qui est même la colonne vertébrale de notre pays", a-t-il fait savoir. 

Prévue le 5 janvier dernier, la reprise des cours a été repoussée à une date ultérieure, dans le but de mettre les élèves à l'abri de la deuxième vague de la Covid-19 qui sévit en RDC, avait indiqué Willy Bakonga, ministre de tutelle.

Cette option a été levée lundi dernier, après échanges entre le ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga, et l'équipe de riposte contre la pandémie de Covid-19.

Merveil Molo