Kokonyangi : "Nous allons faire une opposition républicaine"

7SUR7.CD

Joseph Kokonyangi, cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) a déclaré samedi dernier à Kindu dans la province du Maniema, que la plateforme chère à Joseph Kabila Kabange va faire une opposition républicaine compte tenu du changement de la majorité parlementaire, un changement qu'il a cependant déploré.

Ainsi, le député national Kokonyangi annonce que dans le cadre de leur opposition, ils salueront les bons actes que posera le président Tshisekedi. Mais au cas contraire, il prévient qu'ils n'hésiteront pas de dénoncer. 

"Il n'y a pas beaucoup de soubresauts, vous savez nous sommes allés aux élections, vous avez élu le président de la République, vous avez élu les députés nationaux et vous savez ce qui se passe maintenant. La majorité a viré, ce qui n'est pas normal. Nous, nous sommes passés à l'opposition, donc nous faisons avec. Nous acceptons ça et nous allons faire une opposition républicaine. Si le président fait des choses bien nous allons applaudir, s'il fait des choses compliquées nous allons dénoncer. C'est tout, il n'y a pas de problème", a déclaré Joseph Kokonyangi à la presse locale à son arrivée dans cette partie du pays.

Pour rappel, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a décidé de mettre fin à la coalition FCC-CACH qui "avait montré ses limites. C'est dans son discours à la Nation du 6 décembre 2020 qu'il avait officiellement mis fin à cette coalition.

"Le gouvernement de coalition institué au lendemain de l’alternance politique intervenue en janvier 2019 n’a pas permis de mettre en œuvre le programme pour lequel vous m’avez porté à la magistrature suprême", avait-il déclaré.

Depuis, le chef de l'État a mis en place l'Union sacrée de la Nation. D'après le successeur de Joseph Kabila Kabange, cette union est un rassemblement des Congolais soucieux du bien-être de la population de la République démocratique du Congo.

À noter également que plusieurs cadres de l'ancien régime (Kabila ndlr) ont tourné le dos au FCC pour rejoindre le bateau de l'Union sacrée de la Nation. Actuellement, tous attendent attendent la mise en place du gouvernement de ladite union, qui sera dirigé par le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Jephté Kitsita