RDC : L'un des fils de Lumumba s'oppose au rapatriement des reliques de son père

7SUR7

Dans une lettre adressée au roi de Belgique et consultée ce jeudi 08 avril 2021 par 7SUR7.CD, Guy Patrice Lumumba, fils du héros national Patrice Emery Lumumba, s'est opposé au rapatriement des reliques de son père en République démocratique du Congo d'ici le 30 juin prochain, vœu exprimé par le chef de l'État, Felix Tshisekedi lors de son discours devant le congrès l'année passée. 

Pour justifier sa démarche, G. Lumumba dénonce la récupération politique des acteurs tant du pouvoir que de l'opposition qui utilisent le nom de son père pour des gains politiques. 

D'après lui, cet état de chose se manifeste notamment par "l'exclusion de la dimension familiale, en raison d'absence de concertation réelle entre le gouvernement congolais et l'ensemble de membres rapprochés de la famille de l'ancien premier ministre, particulièrement tous ses enfants, de manière inclusive" dans la démarche de remise des restes de Patrice Lumumba. 

Il ne s'accorde pas non plus avec la date du 30 juin telle qu'annoncé par le président de la République. À en croire ce fils de Lumumba, cette date est un "mauvais choix" d'autant plus que les évènements qui l'entourent ont été le déclic de l'assassinat de son père. 

G. Lumumba regrette également le fait que le président Tshisekedi ait récompensé Jonas Mukamba qu'il considère comme l'un des bourreaux de son père, en lui offrant une jeep. Au finish, il dit être contre le rapatriement des restes de son père dans la mesure où les autorités congolaises ne parviennent pas à rencontrer les attentes du peuple congolais. 

"Pour toutes ces raisons, Sire, je me permets par la présente de vous informer Votre Majesté, mon opposition absolue à la remise aux autorités congolaises actuelles des reliques de feu Patrice Lumumba en vue de leur rapatriement. Cet événement majeur souhaité, depuis 60 ans, pour permettre à la famille Lumumba d'achever son deuil  interminable et aux Congolais de témoigner leur gratitude envers leur héros national, ne pourrait se tenir que dès lors que les autorités se montreront à la hauteur. À l'heure actuelle, ce n'est pas le cas", peut-on lire dans sa correspondance. 

Dans son message devant les 2 chambres du parlement réunies en congrès en 2020, le chef de l'État avait exprimé son souhait que les restes de Patrice Lumumba, héros de l'indépendance congolaise, soient rapatriés d'ici la prochaine fête de l'Indépendance, le 30 juin 2021.

"J'annonce qu'en juin 2021, en marge du 61e anniversaire de notre indépendance, la patrie témoignera sa reconnaissance envers le premier ministre Patrice Lumumba", avait déclaré Félix Tshisekedi. 

Merveil Molo