Agriculture : Ouverture de la conférence nationale sur la chenille légionnaire d'automne du maïs

7SUR7

Le secrétaire général à l'Agriculture Evariste Bushabu Wa Bushabu a ouvert ce mercredi 14 avril 2021, la conférence nationale sur la Chenille légionnaire d'Automne du Maïs (CLA).  

Il s'agit de deux journées de réflexion sur cette chenille originaire des États-Unis qui, selon le rapport de CABI de 2017, a infesté plus de 90 % des maïs en RDC,  coûtant au pays environ 270 millions USD.

A en croire le SG à l'agriculture, cette conférence a pour objectif de mettre en place une Task force efficace pour la lutte contre la chenille légionnaire d'Automne dont l'invasion en RDC menace considérablement la nutrition, la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs de maïs.
 
Il sera surtout question, a-t-il ajouté, de partager les connaissances sur cette chenille, les bonnes pratiques agricoles, evaluer les risques de perte des récoltes dans la production nationale, faire la promotion de la lutte intégrée et tabler sur l'utilisation rationnelle des pesticides.

"Enfin une feuille de route sur les actions à entreprendre dans le court et moyen terme devra être établie et traduite en engagement pour mutualiser les efforts dans le cadre d'une Task force afin de circonscrire ce fléau au niveau national", a déclaré Evariste Bushabu Wa Bushabu.

Cette cérémonie a commencé par la présentation du "projet de lutte contre la cheville légionnaire en RDC" par son manager Véronique Praz. 

Elle a indiqué qu'au terme de ce projet en 2024, 11.342 agriculteurs doivent adopter les pratiques agricoles durables et efficaces de lutte intégrée contre la CLA, 21.000 hactares de maïs vont bénéficier de ces pratiques et 700 campagnes de sensibilisation vont être organisées pendant lesquelles les connaissances et pratiques de gestion durable de la CLA vont être diffusées.

Le directeur du bureau croissance économique de l'USAID a salué la relance de ce projet qui, a-t-il indiqué, souligne l'engagement du peuple américain à travailler main dans la main avec le peuple congolais pour atteindre les objectifs communs liés à la sécurité alimentaire et à la nutrition.

Rappelons que le projet de lutte contre la chenille  légionnaire en RDC est financé par l'USAID à hauteur de 12 millions USD. Il est exécuté par lONG Land O'Lakes Venture 37, en partenariat avec le gouvernement congolais, à travers le ministère de l'Agriculture.

Les provinces de la RDC concernées sont le Haut Katanga, le Tanganyika, le Kasaï Occidental, la Lomami, le Sud-Kivu et Kinshasa.

Orly-Darel Ngiambukulu