Sud-Kivu : Un meeting des députés provinciaux réprimé par la Police à Bukavu

Photo 7SUR7.CD

Au moins 6 députés provinciaux du Sud-Kivu ont été "brutalisés" par les éléments de la Police le dimanche 18 avril 2021 lors d'un meeting qu'ils voulaient tenir au terrain de Funu dans la commune de Kadutu, à Bukavu.

Selon Georges Musongela, l'un de ces députés brutalisés, les éléments de la police ont fait irruption au terrain de Funu alors que plusieurs personnes étaient rassemblées et les députés se préparaient pour débuter avec le meeting. Les policiers ont tiré des balles réelles et des bombes à gaz lacrymogène pour disperser ce meeting.

À l'en croire, deux de ses collègues ont été blessés,  d'autres ont été  brûtalisés et des coups s'en sont suivis.

"La matinée était prévue autour de 14h00. Quand on a commencé à mettre en place les dispositifs pour la communication, autour de 6 camionnettes de la police sont arrivées et ainsi la répression a débuté. Mes collègues et moi ont été sérieusement brutabilisés, le collègue Kahasha dit FokaMike a été même touché dans les habits et des coups s'en sont suivis. Un autre collègue a été blessé à la bouche", a-t-il expliqué dans un entretien avec 7SUR7.CD.

Le député Georges Musongela précise qu'au moins 10 participants ont été blessés du côté de la population.

Il renseigne que leur meeting ou matinée politique n'avait que pour objectif de parler avec la population au sujet de la motion qu'ils ont initiée contre le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi.

Il indique qu'à l'étape actuelle, le président de l'Assemblée provinciale bloquerait la procédure, en complicité avec le gouverneur, car il ne lui a pas encore invité pour qu'il présente ses moyens de défense aux faits lui reprochés.

Il sied de rappeler que 6 députés provinciaux ont déposés, il y a plus de 2 semaines, une motion de défiance contre le gouverneur de province Théo Ngwabidje. Les motionnaires lui reprochent notamment la mauvaise gestion et le détournement des fonds destinés aux sinistrés des catastrophes naturelles.

Déogratias Cubaka, à Bukavu