Grève dans les hôpitaux publics : Vers un compromis entre le gouvernement et les médecins

7SUR7

Le gouvernement de la République et les médecins des services publics qui observent une grève depuis le 12 juillet dernier, s'acheminent vers un compromis final afin de mettre fin à cette situation qui paralyse les activités dans les hôpitaux de l'État. 

En effet, le premier ministre, Jean-Michel Sama, a eu une séance de travail avec les syndicats représentatifs des médecins, notamment le Syndicat des Médecins de la RDC (SYMECO) et le Syndicat National des Médecins (SYNAMED) le mardi 20 juillet dernier. Les ministres de la santé, du budget et de la fonction publique ont aussi participé à cette réunion.

Au terme de la séance de travail, les syndicats des médecins se sont dits optimistes quant à l'issue des discussions avec l'exécutif national. Ils ont dit avoir reçu du gouvernement des propositions qu'ils devront soumettre à leurs collègues, en vue d'une solution. 

"Nous avons terminé ces discussions ici à la primature avec son excellence monsieur le premier ministre, chef du gouvernement. Il était question d'avoir les réponses attendues par les médecins au regard des revendications présentées. Nous avons eu certaines réponses autour de toutes les questions qui ont été posées et en tant que syndicalistes, nous sommes appelés à aller faire une fidèle restitution auprès des médecins à qui naturellement nous réservons la primeur des propositions faites par le gouvernement de la République", a déclaré le docteur Juvenal Muamba, secrétaire général du SYMECO.

Et d'ajouter : "Nous pensons qu'il y a des discussions entre le gouvernement de la République et le banc syndical en vue de trouver des solutions à cette crise sociale. Nous avons eu des propositions, nous avons plein espoir et nous tenons à rassurer notre population, nous avons plein espoir que bientôt nous aurons une issue à cette crise, car nous avons constaté une volonté du gouvernement de la République de faire les pas vers les médecins. Nous espérons que ces pas seront analysés et pourront permettre à ce que les médecins, au moment voulu, puissent prendre la décision attendue par la population". 

Pour le docteur Mankoy Badjoky, Secrétaire général du SYNAMED, le gouvernement a accepté de donner la prime des médecins.

Pour rappel, la rencontre entre le chef du gouvernement et les syndicats des médecins est intervenue après le durcissement de la grève dans les hôpitaux publics mardi dernier. 

Dans une correspondance adressée au premier ministre en date du 19 juillet de cette année, le Syndicat des Médecins de la RDC (SYMECO) a indiqué qu'au terme du Conseil des ministres du vendredi dernier, le gouvernement a abandonné ses bonnes intentions initiales sur le plan pécuniaire face aux revendications des médecins. D'où, la radicalisation de la grève.

Le compte-rendu de la réunion entre le banc syndical et le gouvernement du 17 juillet indique que l'exécutif national avait levé l'option de vider, dans un bref délai, les revendications d'ordre administratif des médecins. Cependant,  sur le plan pécuniaire, le gouvernement avait décidé de prendre en charge leurs revendications progressivement dans le cadre de l'exercice budgétaire 2022. 

Prince Mayiro