Kinshasa et Berlin s'engagent à renforcer leur coopération économique

7SUR7

La République démocratique du Congo et la République Fédérale d'Allemagne s'engagent à renforcer leur coopération économique. 

L'annonce a été faite au terme d'un échange que le représentant personnel de la chancelière Allemande en charge de l'Afrique, Gunter Nooke, a eu avec le ministre Congolais des Finances, Nicolas Kazadi, le lundi 13 septembre 2021.

D'après la cellule de communication du ministère des Finances, les deux personnalités ont profité de l'occasion pour examiner le partenariat qui lie les deux États afin d'y apporter des améliorations visant le développement. 

Pour Gunter Nooke, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de faire de l'Allemagne un partenaire politique et économique pour accompagner de grands projets structurants de la République démocratique du Congo. 

Lors de cette rencontre, la situation du barrage d'Inga qui représente tout un défi continental en Afrique a été évoquée, y compris celle du transport et le renforcement des capacités de la jeunesse Congolaise. 

« Le ministre a rappelé le besoin de revoir les critères d’appréhension du risque africain en général et congolais en particulier pour récolter la performance qui est bien présente en RDC. À titre d’exemple, en 2020 le pays a connu une croissance du PIB de 1,7% là où la moyenne africaine était négative car fortement impactée par la crise de la Covid-19. Aussi, les réformes en cours visant à améliorer la gouvernance et le cadre des affaires dans le pays sont encore des preuves tangibles de l’alignement du gouvernement aux intérêts économiques du pays et des partenaires », fait savoir la même source. 

De son côté, l'ambassadeur Allemand a plaidé pour la réorientation de la « coopération économique » entre les deux pays dans le but d’améliorer les conditions d’investissements pour l’industrie allemande.

Au sortir de son tête-à-tête avec le ministre Nicolas Kazadi, le diplomate Allemand dit être convaincu que ce partenariat sera bénéfique particulièrement pour la population congolaise à travers la création des emplois durables.

« Le ministre des Finances est un homme très réceptif, très ouvert et prêt à nous accorder tout son appui pour l’aboutissement heureux de cette coopération économique », a-t-il déclaré. 

Il convient de signaler que cette visite du représentant personnel de la chancelière Allemande fait suite à la visite du président Congolais, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à Berlin le 27 août dernier.

Le ministre Nicolas Kazadi qui a pris part à ce sommet baptisé Compact With Africa, s’est bien imprégné de la vision allemande au travers de leurs investissements en RDC. 

L'Allemagne réitère sa détermination à investir davantage en RDC car l’état de droit prôné par le chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo "dévient de plus en plus une réalité". Mais il reste encore des efforts à consentir dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires qui constitue un élément catalyseur pour de gros investissements non seulement en provenance de l’Allemagne mais également d’autres États riches à travers le monde, a conclu le diplomate Allemand. 

Jephté Kitsita