Kinshasa : G. Ngobila suggère à LAMUKA d'organiser sa marche le 17 septembre au lieu du 15

Photo droits tiers

Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a échangé le lundi 13 septembre 2021 avec les représentants des différentes organisations politiques qui ont prévu des marches cette semaine dans la capitale de la République démocratique du Congo.

Lors de cette rencontre, le gouverneur de la ville a fait savoir à ses hôtes qu'il n'était pas en mesure d'encadrer toutes ces différentes manifestations.

C'est ainsi que Gentiny Ngobila a, par exemple, proposé à la coalition LAMUKA de Martin Fayulu et Adolphe Muzito de décaler sa marche de 2 jours, soit le 17 septembre prochain.

Blanchard Mongomba, secrétaire général de Nouvel Élan d'Adolphe Muzito qui a représenté LAMUKA, a promis de faire rapport à sa hiérarchie.

"(...) Il a proposé la date du 17 septembre, donc vendredi, pour notre marche. Je lui ai dit comme nous sommes venus représenter la coalition, nous ne pouvons pas décider à notre niveau, nous allons faire rapport à nos leaders pour une décision", a-t-il déclaré à la presse.

L'autorité urbaine a aussi invité la Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo (NOGEC) de Constant Mutamba, de repousser sa marche de 2 jours comme LAMUKA, c'est-à-dire le 17 septembre prochain.

Pour rappel, la coalition LAMUKA avait pris l'option de maintenir sa marche de ce mercredi malgré l'interdiction du gouverneur de la ville. Cette coalition a annoncé avoir pris des dispositions notamment en matière judiciaire, au cas où il y aurait des cas de violation des droits de l'homme.

À noter que LAMUKA a appelé à cette marche pour s'opposer à la "politisation" de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), à la fraude électorale et au glissement (non-organisation des élections ndlr) en 2023.

Jephté Kitsita