RDC : Le 1er ministre lance les épreuves de fin de cycle pour les finalistes des écoles techniques et professionnelles

7SUR7

Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a, au nom du président de la République, lancé ce mardi 14 septembre 2021, les épreuves de fin de cycle pour les finalistes des écoles techniques et professionnelles, à l'Institut Technique Industrielle de N'Djili (ITI/N'DJILI) de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Dans son speech, le chef du gouvernement a encouragé les 15.600 candidats à cette première édition des épreuves de fin de cycle de formation technique et professionnelle répartis sur toute la République démocratique du Congo.
 
"C'est pour moi un honneur d'être ici à l'I.T.I/N'djili. Je voudrais juste adresser un mot d'encouragement à ces 1050 candidats à ces épreuves de fin de cycle de formation technique et professionnelle pour leur dire que pour se tenir debout, la République démocratique du Congo a besoin de tous ses fils et filles. Mais elle a besoin surtout d'avoir des Congolais formés et utiles pour construire ce pays. Aujourd'hui, c'est une occasion particulière que vous montrez au monde et ici en particulier, en République démocratique du Congo, le sens de la formation professionnelle et l'utilité dans la société de tous les métiers que vous allez accomplir dans la vie de tous les jours, la vie de toutes les Kinoises et tous les Kinois", a-t-il dit. 

Le premier ministre a, par la même occasion, remercié les formateurs de ces élèves qui se sont imposés des sacrifices pour finir avec succès cette année perturbée par la crise de Covid-19. 

"Je voudrais à travers vous souhaiter une bonne chance aux 15.600 candidats à travers la République qui vont passer en même temps que vous ces épreuves. C'est aussi une occasion de remercier vos formateurs, ceux qui vous permettent d'arriver à ce jour pour affronter ces épreuves, leur sens professionnel, ainsi que les sacrifices, pour la formation des Congolaises et Congolais qui vont construire ce pays est louable. Je les remercie pour cela. Je remercie aussi les partenaires qui accompagnent tous les jours ce secteur. Secteur prioritaire pour le gouvernement qui exécute la vision du chef de l'État, le président de la République, son excellence Félix Antoine Tshisekedi", a ajouté Sama Lukonde.

Le chef du gouvernement de l'Union sacrée de la Nation a conclu son propos en souhaitant que cette première session, qui porte le nom du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, puisse se perpétuer dans les années à venir.

Signalons que la cérémonie du lancement de ces épreuves s'est déroulée en présence de la ministre de la Formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu Kabenga, des députés nationaux et provinciaux, des autres membres du gouvernement central, des membres de l'exécutif provincial de la ville de Kinshasa, du bourgmestre de la commune de N'djili, des ambassadeurs et partenaires du secteur de la Formation professionnelle, des membres des services de sécurité, dont le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, et de quelques membres du cabinet du chef de l'État.

Prince Mayiro