Kinshasa : G. Ngobila interdit les marches au Centre-ville et entre le Pont Matete et l'aéroport de N'djili 

Photos droits tiers

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, s'est entretenu ce samedi 25 septembre 2021 à l'hôtel de ville avec les représentants des partis et plateformes politiques.

Après avoir brossé la situation sécuritaire de la ville, notamment lors des marches politiques organisées par différents partis, l'autorité urbaine a annoncé la nécessité de circonscrire les zones réservées aux manifestations afin de permettre la sécurisation des citoyens, la fluidité du trafic routier et la protection des personnes et de leurs biens.

"Ainsi, s'appuyant sur le décret-loi du 29 hanvier 1999 portant règlementation des manifestations publiques, en son article 7 alinéa 1 et 2, son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Ville a annoncé avoir identifié des zones neutres dans lesquelles aucune marche politique ne sera autorisée", lit-on dans le communiqué officiel qui a sanctionné cette réunion signé par la porte-parole du gouvernement provincial, Yolande Elebe.

À ce sujet, tout en annonçant la prise d'un arrêté y afférent dans un bref délai, Gentiny Ngobila a déterminé d'ores et déjà l'interdiction de marches politiques sur le tronçon allant du Pont Matete à l'aéroport International de N'djili ainsi que dans le Centre-ville de Kinshasa, siège des institutions.

Pour rappel, la prochaine marche projetée à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, aura lieu le 29 septembre prochain. Elle sera organisée par la coalition de l'opposition LAMUKA que dirige Martin Fayulu et Adolphe Muzito. 

Jephté Kitsita