Ituri : 12 rebelles ADF et Maï-Maï tués par l'armée à Irumu

7SUR7

Au total, 12 membres de la coalition rebelle ADF et Maï-Maï ont été tués par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Otomabere et Mambelenga, deux localités de la chefferie de Walese-vonkutu au Sud d'Irumu en province de l'Ituri, le vendredi 07 janvier 2022.

A en croire le porte-parole des opérations militaires en Ituri, cette perte a été infligée à ces hors la loi lors des affrontements qui les ont opposé aux éléments de l'armée régulière après une double tentative d'attaque de cette coalition rebelle déjouée par les forces loyalistes.

"Ces ADF et leurs alliés ont tenté en vain d'attaquer nos positions. Toutes leurs velléités se sont soldées par un échec perçant. Nous avons neutralisé 12 membres de cette coalition, y compris les ADF et les Maï-Maï. Nous avons récupéré 5 armes du type AK-47. Cela montre qu'en cette période de l'état de siège, sous le commandement du lieutenant général Luboya N'kashama Johnny, les forces armées sont bien outillées, déterminées, moral au zénith pour traquer tous les groupes armés", a déclaré le lieutenant Jules Ngongo dans une communication à la presse.

Par la même occasion, le porte-parole des opérations militaires en Ituri demande aux groupes armés de déposer les armes s'ils veulent échapper au "rouleur compresseur" de l'armée.

"L'unique alternative pour sauver leur vie c'est de déposer les armes et se rendre aux forces armées sans aucune forme de procédure. Le train de DDRC-S est en marche, nous les appelons encore une fois, au nom du commandant des opérations militaires en Ituri et gouverneur de province, à quitter la brousse, à désolidariser avec les ADF et intégrer le processus. Sinon, nous allons continuer de les traquer jusqu'à leur neutralisation finale pour restaurer l'autorité de l'État et protéger de plus en plus notre population", a-t-il lancé.

Pendant ce temps, l'armée a lancé depuis le début de la semaine en cours, des offensives contre une autre coalition rebelle CODECO-FPIC (Coopérative pour le Développement du Congo-Front Patriotique et Intégrationniste du Congo) dans la région de Lipri et Nyangarayi en territoire de Djugu.

Séraphin Banangana depuis Bunia