Ituri : 6 officiers de l'armée condamnés à des peines de 2 à 5 ans de prison pour détournement

7SUR7

La cour militaire de l'Ituri a condamné 6 officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" à des peines variant entre 2 et 5 ans de servitude pénale principale et certains sont définitivement renvoyés de l'armée.

Dans son arrêt rendu le vendredi 07 janvier 2022 au cours d'une audience présidée par le colonel Dienga Akelele (premier président), ladite juridiction militaire a reconnu ces officiers coupables de détournement de RCA (Ration Convertie en Argent) des militaires et faux et usage de faux.

Deux lieutenant-colonels et un major ont écopé de 5 ans de prison et ont été renvoyés des forces loyalistes.

Il s'agit du lieutenant-colonel Kambere qui est sommé de restituer plus de 4.000.000 FC (2.000$) et de payer le frais d'instance s'élevant à 250.000 FC (125$) dans 14 jours.
Son collègue, le lieutenant-colonel Jean-Claude Katika et le major Olivier Mpangu, ancien directeur comptable de la 32e région militaire basée à Bunia, doivent restituer 58.837.343 FC.

Hormis la condamnation de ces 3 officiers supérieurs, ils sont également radiés de l'armée.

Dans la foulée, la cour militaire a infligé 2 ans de prison à trois autres officiers dont les lieutenant-colonels Pius Kasongo et Pitchen Bakwafulu.
Ce dernier doit également restituer 67.000 FC (33,5$) et payer 250.000 FC comme frais d'instance.

Le capitaine Vainqueur Musomba a aussi écopé de 2 ans de servitude pénale principale et doit restituer la somme de 1.200.000 FC (600$).

Par ailleurs, le major Joseph Lunde Abeli poursuivi pour les mêmes faits a été acquitté faute de preuves.

Il sied de noter qu'au mois de juillet 2021, des incohérences ont été constatées par le parquet militaire dans la paie des militaires pour le mois d'avril et de mai, ceci après des enquêtes.
Cette situation avait conduit à l'arrestation de ces officiers impliqués dans le gonflement des effectifs des militaires.

Séraphin Banangana depuis Bunia