RDC - Entrepreneuriat : Le Gouvernement transforme l'OPEC en ANADEC (Officiel)

7SUR7.CD

L'Office de Promotion des PME Congolaises (OPEC) devient officiellement l'Agence Nationale de Développement de l'Entrepreunariat Congolais (ANADEC).

L'annonce de cette transformation a été faite ce mercredi 12 janvier 2022 par le directeur général a.i de l'ANADEC, Ezechiel Biduaya, au cours d'une conférence de presse organisée à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, en présence du ministre d'État en charge de l'Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi. 

À l'en croire, cette transformation est une décision du gouvernement Sama Lukonde, qui a pour but d'aligner l'ANADEC sur la vision du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de promouvoir l'entrepreunariat national. 

"Cette vision a été matérialisée par l'élaboration d'un programme ambitieux de développement de l'entrepreunariat congolais dénommé PRONADEC, qui envisage de nombreuses réformes courageuses. La transformation de l'OPEC en une Agence par le décret n°21/02 du 02 octobre 2021 signé par Son Excellence Monsieur le premier ministre, en est d'ailleurs la preuve", a dit Ezechiel Biduaya.

Dans la foulée, le DG a.i a fait savoir que l'Agence Nationale de Développement de l'Entrepreunariat Congolais aura pour missions notamment de promouvoir l'entrepreunariat national au moyen de l'information et de la formation. 

7SUR7.CD

"À ce titre, elle va notamment susciter les vocations entrepreneuriales dans le pays en recourant à tous les moyens disponibles de communication de masse, notamment la publicité, l'animation des émissions radios et télévisées et le développement des applications, l'organisation des campagnes de sensibilisation à l'entrepreunariat dans les milieux scolaires et universitaires. Elle va développer les infrastructures d'aide à la création des entreprises, d'encadrement et de formation à l'entrepreunariat notamment des incubateurs,  des espaces de coworking et des start-up centers", a renchéri Ezechiel Biduaya.

Il a, dans le même registre, signalé que l'ANADEC va développer des programmes de mise à niveau pour rendre les PME existantes compétitives et capables de contribuer efficacement à la croissance économique de la RDC.

En outre, le DG a.i Ezechiel Biduaya a évoqué les obstacles auxquels sont confrontés les entrepreneurs Congolais.

"D’abord, il y a des avancées considérables qui sont en train d’être faites pour encourager l’entreprenariat en RD Congo. Mais les entrepreneurs restent encore confrontés à de nombreux obstacles. Parmi ces obstacles, on cite : le manque de compétences, l’insuffisance de la formation à l’esprit d’entreprise, le problème de financement des débouchés pour les produits des PME, le manque d’accès aux informations pertinentes pour les activités entrepreneuriales", a-t-il souligné.

Pour lui, il fallait donc mettre à jour les missions de cette institution qui ne s’adaptaient plus aux problèmes pour lesquels elle avait été créée, de les ajuster par rapport au contexte actuel.

7SUR7.CD

"C’est aussi de doter à cette Agence des ressources propres, et des moyens conséquents pour accomplir les nouvelles missions qui lui ont été confiées", conclut Ezechiel Biduaya.

Pour rappel, placé sous la tutelle du ministre de Petites et Moyennes Entreprises (PME), l’OPEC a été créé par la loi n°73-011 du 5 janvier 1973 telle que modifiée et complétée à ce jour par le décret n°09/44 du 03 décembre 2009.

Il est l’organe technique du Gouvernement en matière de la petite et moyenne entreprise (PME). Il a son siège à Kinshasa et son champ d’action couvre toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Sa mission a une vocation nationale.

Jephté Kitsita